White Wide Wild

Dans Blanc en neige un billet écrit par Christine le 26 février 2016

 

sans titre-1-Modifier-2

-1-

Il est vivement recommandé de cliquer sur les photos pour les visionner sur fond noir!

Profiter de l’hiver tant qu’il est là, telle est ma devise cette année. Mais quand je parle d’hiver, je ne pense pas à cette morne saison grisâtre et tiédasse que l’on vit en plaine. J’aime l’hiver blanc et voluptueux, qui fait briller nos yeux en nous offrant une valse folle de flocons, qui nous met le rose aux joues après une marche dans la neige profonde et nous donne envie d’un chocolat chaud ou d’une bonne fondue en rentrant au chalet… Chez nous, cette année, il se montre plutôt versatile, oscillant entre douceur printanière déconcertante et giboulées intempestives qui sèment la panique durant quelques heures sur les routes et dans les villes. J’ai donc pris l’habitude dès le milieu de la semaine d’éplucher attentivement les bulletins météo, histoire de savoir où  débusquer le Grand Blanc et de ne pas me morfondre tout le week-end à regarder la pluie tomber dans mon jardin désespérément vert. C’est ainsi que durant ce mois de février, je suis à plusieurs reprises partie au-devant de la neige. Récemment, profitant d’une journée solo, je me suis éclipsée dans les préalpes vaudoises où il m’a fallu grimper plus haut que prévu, jusqu’à 1’400 m., pour me retrouver dans cette ambiance immaculée qui me plait tant. J’ai eu de la chance, il faisait un temps épouvantable. Enfin je dis épouvantable pour qui n’aime pas sortir sous la neige et brasser de la poudre fraîche mais pour moi qui recherche ces paysages ouatés, dans lesquels semblent se lover les vieux chalets de bois, c’était une véritable aubaine.

sans titre-90-Modifier-2

-2-

Avec pour seul compagnon mon fidèle quatre-pattes, j’ai pris de le temps d’observer vraiment ce qui m’entourait, sans crainte de retarder qui que ce soit, et d’écouter le silence à peine troublé par le crissement de mes raquettes dans la neige. La démarche s’apparente à une sorte de méditation. La pleine conscience de l’instant présent induit un état de bien-être qui me rend plus sensible à mon environnement et à la beauté épurée du site. Le duvet neigeux supprime de nombreux détails et stimulis visuels qui souvent nous détournent de l’essentiel. Concentrée sur l’observation des lieux , il suffit de cligner des yeux pour que tout devienne flou et ne plus discerner que des niveaux de luminosité et des contours approximatifs. Contrairement aux Alpes, pointues et avant tout minérales, les paysages pré-alpestres sont doux, plus ronds et sensuels. Lorsqu’on les regarde, il n’y a rien qui pique si ce n’est peut-être les sapins nombreux à cette altitude mais qui leur confère un petite air nordiques que j’affectionne tout particulièrement.

sans titre-71-Modifier-2

-3-

Autant que possible, j’ai cherché à simplifier mes images, les pensant en termes de formes, de lignes et de tons. Ici c’est le toit d’un chalet émergeant derrière une renflement de terrain qui m’a interpellé. En m’agenouillant dans la neige pour avoir un point de vue plus bas, j’ai cherché à supprimer la vision des murs. Est alors apparu dans mon cadre un cône noisette délicatement posé sur un lit de chantilly.

sans titre-77-Modifier-2

-4-

Là c’est la courbe sensuelle d’une « gonfle » (congère pour nos amis français) adossée à l’enveloppe boisée d’une vieille bâtisse que mon oeil a caressé.

sans titre-80-Modifier

-5-

En m’approchant davantage de mon sujet, il n’est plus resté qu’une languette de chocolat entre deux couches meringuées.

sans titre-28-Modifier-2

-6-

Un autre exemple dans le même esprit « tranche à la crème », gianduja cette fois-ci.

Géométrie ou pâtisserie alpine, c’est vous qui voyez!

sans titre-60-Modifier-2

-7-

Et puis vous commencez à me connaître, j’aime ajouter une présence humaine à mes images. Il n’y avait pas foule dans le périmètre ce jour-là mais un fondeur coloré au bon endroit au bon moment me réjouit toujours beaucoup  (même si je l’aurais préféré en rouge pour faire plus suisse ;-))

Comme un complément logique à la photographie, la vidéo m’attire de plus en plus. Je suis absolument débutante en la matière et c’est sans prétention aucune que je partage avec vous les images animées capturées durant cette journée avec mon Iphone. Cette vidéo est courte, je sous estime encore beaucoup le nombre de séquences vidéos et de plans différents qu’il faut prendre pour réaliser un montage correct. J’espère qu’elle aura au moins le mérite de vous dépayser et de vous faire prendre un bon bol d’air frais.

Très belle fin de semaine à tous!

Back to Main Content

39 Responses to “White Wide Wild”

  1. Awena dit :

    Bonjour Christine, l’hiver par chez nous était aussi grisâtre. Ta série est très sympathique. Heureuse de te relire. Très bon weekend à toi.

  2. danielle dit :

    Belle gourmandise glacée pour moi, si loin de tes paysages enneigés. Tu nous as gâtés en allant la chercher si haut ! Et merci de nous faire si bien partager ton bonheur dans ce grand silence blanc.

    • Christine dit :

      Je suis heureuse que tu aies apprécié ma petite cuisine alpine. La saison d’hiver touche gentiment à sa fin mais j’espère bien pouvoir en profiter encore un peu. Merci de ta visite.

  3. Pastelle dit :

    Très belle série encore. J’aime particulièrement la pâtisserie alpine 🙂
    Bien joué la vidéo aussi, avec les pieds qui reviennent

    • Christine dit :

      Et moi j’apprécie tout particulièrement que tu aies pris la peine de me laisser un petit mot sur ce billet malgré ta main plâtrée 🙂 J’espère que tu te remets peu à peu. Pour la vidéo, j’ai encore beaucoup de progrès à faire, mais c’est un média qui m’intéresse de plus en plus. Du coup, je regarde beaucoup comment les autres font pour essayer de m’améliorer….

  4. Anne Jutras dit :

    Bonjour Christine,
    J’adore le dépaysement que tes photos procurent! Pureté dans tes compositions! Pourtant, je suis du Québec, je suis habituée aux paysages enneigés, quoi que cette année on est loin des paysages hivernaux! Très bien ton vidéo, on entend même la neige tomber, c’est cool!
    Amicalement,
    Anne

    • Christine dit :

      Bonsoir Anne, il y a différentes manières d’appréhender la neige et les paysages hivernaux et je suis ravie que la mienne te séduise. La vidéo ajoute des dimensions supplémentaires, le mouvement, le bruit qu’il faut apprendre à maîtriser. le « bruit » de la neige qui tombe et le crissement de mes raquettes étaient des éléments que j’avais envie de faire ressortir. C’est chouette que tu l’aies remarqué, A bientôt et belle soirée

  5. Le pays d’enhaut… J »aime bien ta vidéo. Tu me fais faire un saut de près de 60 ans en arrière. Tu me fais revivre les hivers de mon coin de Haute Savoie. L’atmosphère particulière de la neige qui tombe, très différente de celle du québec. À propos du Québec, nous avons aussi nos pays d’en haut. C’est dans les basses Laurentides. Et il s’y raconte « les belles histoires des pays d’en haut » http://www.lactualite.com/wp-content/uploads/2016/01/pays-den-haut2-800×450.jpg

    • Christine dit :

      Waow 60 ans en arrière, je n’imaginais pas en montant ces quelques images construire une telle machine à remonter le temps 😉 J’aimerais beaucoup expérimenter l’hiver québecois, il représente un peu un mythe pour moi. Qui sait, un jour peut-être….

  6. Isa dit :

    Jolis entremets à ta façon… Tes recettes simples, dressées comme un chef sont un vrai régal pour mes papilles, euh pardon, pour mes pupilles 😉 Dans ton récit, on ressent bien le plaisir que tu as eu pour nous concocter tout ça… Bon week-end Christine !

    • Christine dit :

      Merci Isa, je suis contente que pour toi il y ait autant « à voir qu’à manger » dans ce billet! C’est vrai que cette année j’ai particulièrement apprécié l’hiver. Il s’est montré capricieux et a commencé très tôt pour moi, en octobre déjà, mais je l’ai savouré comme jamais auparavant. Peut-être est-ce lié au fait que bientôt, le froid sera un luxe sur cette planète…. Belle soirée à toi .

  7. Tes photos sont vraiment très belles. J’aime celles du petit chalet (ou refuge) avec ses fenêtres en bois brut qui sonnent comme une touche de lumière !!! Ici, je prie depuis des semaines pour avoir un lundi beau et lendemain de neige car je n’ai pas le courage d’affronter des conditions climatiques trop rudes (je vieillis tiens …) et du coup, je n’ai toujours pas touché la neige …. et sinon j’ai adoré ta video avec le bruit des raquettes, ça me manque ce crissement ….

    • Christine dit :

      Les chalets du Pays d’Enhaut, dans le canton de Vaud sont très différents de ceux du Valais où je me rends habituellement en hiver. J’aime ces constructions massives et cossues qui semblent se terrer dans les paysages enneigés. Dommage qu’il n’y ait pas eu de neige par chez toi cet hiver. C’est souvent une complication, mais c’est tellement joli. Merci pour la vidéo, je balbutie encore beaucoup mais j’ai envie d’apprendre et de m’améliorer. A bientôt Laurence.

  8. céline dit :

    Bonjour Christine,
    Belles photos de ces paysages enneigés d’outre-atlantique, qui ressemblent à ceux que l’on peut voir aussi ici chez nous au Québec (une fois sorti de la ville)… mais avec cette touche personnelle que j’aime et qui donne son originalité à cette série. Le rapprochement avec la pâtisserie est bien vu -haha- , c’est très drôle ! 😀
    Je te souhaite un bon week-end ! 😉

    • Christine dit :

      Bonsoir Céline, comme je l’ai écrit à Anne, il y a autant de manière d’appréhender les paysages hivernaux que de sensibilités. Merci d’avoir apprécié mes pâtisseries photographiques! Belle soirée.

  9. Gine dit :

    L’hiver minimaliste! Très beau – mais bien froid!
    Bravo!

  10. Nicky dit :

    Les photos et le texte qui l accompagne, je ne sais toujours pas dire lequel des deux je préfère, tellement ils sont complémentaires. Quel plaisir de suivre les « histoires » que tu nous racontes par ce biais! J ai aussi beaucoup aimé la vidéo avec un nouvel élément…le bruit.. Cette neige qui tombe et crisse sous tes raquettes…. Cette atmosphère de neige … Et ces maisons où on irait bien prendre un goûter au coin du feu! Quelle belle saison l hiver!

    • Christine dit :

      Même si parfois, je câle un peu pour écrire des textes ( c’est quand même passablement chronophage), cela reste un plaisir, tu le sais. Merci de les apprécier. Et à bientôt pour une nouvelle et dernière tranche d’hiver avant le printemps. A bientôt Nicky.

  11. sylolive dit :

    J’aime beaucoup ce traitement des photos et cette approche minimaliste qui est la tienne comme tu me l’as précisé dans un précédent post. Je trouve ça génial et très scandinave en fait. C’est donc raccord avec la neige et les paysages photographiés. C’est aussi très plaisant de te lire Christine. Bon dimanche.

  12. Marie dit :

    Bonsoir Christine !
    Alors là, j’aime vraiment beaucoup ton approche, les photos 3, 4 et 5 particulièrement. La 4 avec sa courbe sensuelle est vraiment chouette 😉
    Je comprends la grande satisfaction que t’a procuré cette balade en solo dans un site aussi enchanteur .. j’aime la manière dont tu l’exprimes.
    Et ta petite vidéo m’a permis de me plonger dans cette ambiance hivernale qui nous fait défaut ici, la neige me manque 😉
    Bonne semaine à toi !

    • Christine dit :

      Bonsoir Marie,
      J’aimerais beaucoup parvenir à construire une petite série de photos hivernales minimalistes. Je pense qu’il me faudra encore une ou deux saisons de plus pour y parvenir mais c’est un défi que je me suis lancée. A suivre donc!

  13. Bonjour ma chère cop’s ! Mais ils sont fous ces p’tits suisses à aimer la neige comme ça ! Pendant longtemps ça a été mon fantasme jusqu’au jour où je suis venue habiter un coin de montagne. Depuis, j’ai radicalement changé d’opinion, et plus je vieillis, moins je supporte le froid. Résultat des courses, maintenant, la neige pour moi = chalet+peau de bête+ feu 😉 Je dis donc chapeau pour les photos car au delà du fait qu’elles sont très bien réalisées, surtout il fallait une volonté de fer pour sortir ses doigts dans de telles conditions !

    • Christine dit :

      Coucou cocotte, contente de te retrouver. J’espère que tu n’as pas attrapé un rhume en venant dans mon petit coin d’Helvétie 😉 Allez, je te rassure, ce jour-là, il neigeait beaucoup mais il ne faisait pas si froid que cela. Et avec le réchauffement climatique, il faut profiter de ce qui sera bientôt un luxe sur cette planète…. Blague à part, j’éprouve un réel attrait pour l’hiver cette année et entends bien en profiter encore un peu en mars. Bon dès avril , je pense que j’en aurai ma dose et serai prête à passer à autre chose. A très bientôt et merci de ta visite.

  14. Salut Christine, ce petit tour enneigé est très dépaysant, surtout pour nous francilien qui ne partons pas au ski. J’aime bien comment tu joues avec les formes et les couleurs, et ces petites métaphores culinaires mettent en appétit ! Mes préférées sont la 2, la 6 et la 7 ! Effectivement, en rouge, ça aurait été le top, mais bleu c’est bien aussi ! 🙂

    • Christine dit :

      Salut Anne, j’imagine bien que ce genre de photos doit être plutôt exotique pour ceux qui ne vont que rarement à la montagne ! Par le passé, j’ai passablement fait de photos hivernales en noir et blanc. Cette année, j’avais envie de faire de la couleur, même s’il n’y en a pas vraiment beaucoup. J’aime bien jouer avec quelques touches colorées dans un univers très blanc. Bonne soirée.

      • Exotique, je ne sais pas, j’y suis déjà allée une petite dizaine de fois quand il y a de la neige, mais cela fait bien longtemps. Je suis plus familière de la montagne l’été. Tu as bien fait, en couleurs, cela rend très bien !

  15. Ca y est, vous allez vous lancer dans le cinéma ? 🙂
    Comme toujours, vos photos reflètent à 100% une ambiance, avec la beauté en plus ! C’est vrai, quelques tâches de couleur soulignent encore plus la pureté du blanc !
    Nous venons de voir le film « The revenant » avec une photo extraordinaire – nous allons en parler…
    Bonne soirée

    • Christine dit :

      Le cinéma…. je n’aurais pas cette prétention! J’ai vu « the Revenant » et en ai beaucoup apprécié la photographie même si certaines scènes sont tout de même plutôt « saignante »! Je me réjouis de vous lire sur ce sujet. Bonne soirée

  16. Lannic dit :

    Aussi incroyable que cela puisse paraître, j’ai vu aujourd’hui quelques flocons tomber sur Paris mais sans aucune mesure avec ce que tu nous proposes dans cette publication. Ça a durer quelques minutes et puis plus rien !
    Je ne risque donc pas de proposer un message comme le tien.
    Merci donc de partager ces espaces soyeux, silencieux joliment captés par ton oeil de lynx.
    J’apprécie tout particulièrement la 3 et la 5 pour l’originalité de tes compos.
    Pour terminer, je me pose la question de savoir si tu ne ferais pas une petite fixation sur les douceurs chocolatées. 😀

  17. Christine dit :

    Tu es perspicace Lannic, je ne fais pas une fixation sur le chocolat, J’ADORE le chocolat 😉 J’ai vu quelques photos de Paris sous la neige sur INstagram, c’est peut-être éphémère mais qu’est-ce que c’est beau! Merci d’apprécier mes compo minimalistes et épurées, cela m’incite à continuer à poursuivre dans cette direction. Belle soirée et à bient^to.

  18. Anne dit :

    Ah, j’aurai appris un mot, je dis congère, en effet!
    J’ai fait plein de petites vidéos aussi au Brésil. Mais je vais laisser le montage à mon homme, il fait ça très bien. (Et me dit après tout ce que je n’ai pas su prendre correctement, c’est comme ça qu’on apprend…, c’est compliqué la viédo!)

    • Christine dit :

      Tu as de la chance, le mien est débutant et compte sur moi pour lui apprendre… Comme on dit chez moi, on est pas sorti de la gonfle ! Bon w-e Anne!

  19. Cédric dit :

    C’est ce qui s’appelle s’intégrer dans son environnement 😉
    Toujours beaucoup de pureté et de sensibilité dans ta série, elles procurent une sensation d’apaisement, de sérénité où le seul bruit environnant est celui de la neige qui tombe. J’aime beaucoup.

    Ton montage vidéo est déjà très intéressant et je comprends tout à fait que le domaine t’attire. D’ailleurs, je devrai probablement me lancer ces prochains mois, l’idée mûrit 😉

    A bientôt,
    Cédric

    • Christine dit :

      Merci Cédric. C’est vraiment une ambiance que j’ai recherchée. J’ai scruté les bulletins météo toute la semaine précédente. Et si tu te lances dans la vidéo, tu nous montreras dis ;-). Belle fin de semaine.

  20. Un plaisir que de te lire sur ce blog et de regarder les images !
    Bravo et bonne continuation 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please fix your errors.

Partagez

Back to Main Content