Eloge de la lenteur

Dans Bali un billet écrit par Christine le 16 décembre 2010

.

Sur son lit de décembre, 2010 agonise. Comme pour mieux précipiter sa fin, ses jours, vieilles peaux de chagrin grisâtres, rétrécissent inexorablement, ses heures et ses minutes s’emballent.
Hier soir, j’ai voulu tenter des photos de nuit. Je suis sortie, mais une fois toutes mes tâches professionnelles, ménagères, sportives, administratives achevées, il était déjà plus de 22 heures. Et par moins 10 degrés, inutile de dire que je ne suis pas restée longtemps à l’extérieur et que mes photos ne valent pas un clou.
J’enrage de n’avoir le temps de rien, juste celui d’enchaîner les journées mécaniquement, de me dépêcher d’abattre une montagne de travail avant d’avoir le droit de mettre la clé sous le paillasson l’espace de quelques jours. Courir pour les cadeaux, organiser le repas de fête, décorer, rendre son intérieur harmonieux pour accueillir dignement ses convives…. La trêve de Noël, cet éclat lumière grappillé sur l’obscurité de l’hiver, se mérite mais à quel prix…
Je rêve de tourner le dos à cette vie trépidante

pour très égoïstement penser à moi.

J’aimerais que comme à Bali, le temps soit élastique et d’une délicieuse lenteur.

Alors je le laisserais couler et le prendrais comme il vient pour juste savourer la petite musique de la vie…

Back to Main Content

24 Responses to “Eloge de la lenteur”

  1. bavardises dit :

    Je te souhaite de trouver ce temps qui te manque, vite! (ah non, mince, on a dit doucement…)

  2. Anonymous dit :

    et bien mamounette je vois que tu vis à 200 à l’heure.. cependant, je dois dire que tes tâches administratives me font bien plaisir.. et oui je me réjouis tellement que tu voles à moi en avril, j’attends avec impatience de tous voir revoir.. =) bon vendredi mam’s

  3. Pastelle dit :

    Quand c’est comme ça, je laisse tomber sans état d’âme les tâches ménagères et sportives, je fais le minimum syndical pour le reste, et je prends du temps pour moi.
    Eloge de la paresse. 🙂
    Mais les fêtes, non on ne peut pas y échapper, et c’est une période de stress et de courses dans tous les sens du terme. Je suis comme toi.
    Mais 15 jours c’est vite passé. 🙂

  4. Spiruline dit :

    @Pierre: euh oui…. c’est un peu énigmatique quand même…

    @Bavardises: finalement, j’arriverai à Nouvel An en même temps que tout le monde mais si seulement on pouvait se hâter lentement 😉

    @Anonyme: eh eh, oui le vol, c’est (presque) réglé. Je vais prendre un peu de temps dimanche pour regarder tout ça un peu plus en détail. Good w-e, girlette!

    @Pastelle: le sport, j’essaie de maintenir malgré tout. C’est bon pour ma tête, et pour le reste aussi 😉

  5. Camille dit :

    Quelle belle élégie, c’est toujours un bonheur de te lire.
    Je te souhaite de trouver le temps…

  6. Pierre dit :

    C’est une adresse mail, qu’il faut copier coller dans ton navigateur internet.
    Une sorte de papier cadeau a retirer avant de découvrir la surprise.

  7. Quand il fait trop froid, j’ai la bonne excuse pour laisser tomber le footing… Par contre, la course aux cadeaux, je n’apprécie guère, d’ailleurs année après année je me lasse de cette contrainte.

  8. Christiane dit :

    Quel dommage de devoir courir ainsi, pendant cette période qui devrait, selon moi être propice au recueillement, à des mises au point avec soi, ne pas trop se fatiguer. Je suis abonnée depuis longtemps à la lenteur, avec quelques soubresauts de stress parfois, je dois l’avouer! Bah, je suis certaine que tu vas trouver une soirée à ne rien faire et un bon “laisser-aller” avant le sprint final.

  9. lilibulle dit :

    Je te comprends à 200% parce que maman de deux jeunes enfants, même si j’ai arrêté de travailler depuis septembre, j’ai toujours cette impression folle de courir après le temps. Je suis certes moins stressée qu’avant mais je me demande si un jour j’arriverais à prendre un peu de temps pour moi.

  10. mhelene dit :

    Jolies photos pour illustrer ces pensées !

  11. Isa dit :

    Comme toi, j’enrage , je déprime de ne jamais avoir le temps de … mais ainsi va la vie.

  12. mir dit :

    Belle et douce ambiance dans ce billet qui respire tes inspirations les plus profondes… Merci.

  13. Ann dit :

    oui, tourner le dos à cette vie .. why not ? I follow you !

  14. que de douceur et de zenitude se dégagent de ce billet! et quelle sagesse! j’ai moi même l’impression de tjrs courir après le temps donc ce billet me parle bcp!

    bises

  15. Spiruline dit :

    @Pierre: Chouette chanson, merci!

    @Chrys: même en hiver, je me force à aller pédaler (en salle). Quant aux cadeaux,le plus difficile c’est encore d’avoir des idées…

    @Christiane: c’est pas tant de glandouiller dont j’ai envie mais plutôt d’avoir du temps pour faire ce qui me plaît vraiment.

    @Lilibulle: avec des enfants en bas-âge, c’est effectivement compromis pour le moment!

    @Mhelene: j’avoue un peu de nostalgie en regardant ces photos de la Bali la douce….

    @Isa: mouais, on devient fataliste par la force des choses!

    @Mir: certaines images ont effectivement le pouvoir de déclencher certaines émotions.

    @Ann: il faudrait une cetaine dose de courage, mais à deux c’est plus facile, ok we go 😉

    @La Souris teigneuse: on doit être plutôt nombreuses dans ce club non?

  16. rose dit :

    Je suis comme toi. Quand je travaille , je n’ai le temps pour la photo. Entre boulot et travaux ménagers, je suis bien rincée ! Je vais profiter de ces vacances pour m’avancer !

    J’adore ton univers ! tu nous fais rêver

  17. Laluna dit :

    J’y reviens depuis la semaine passée et je n’arrive pas à trouver le temps pour t’écrire à quel point ce post me touche. C’est la fin de l’année et c’est le temps de s’inventer des rêves pour celle qui arrive.

    Tes talents de photographe sont indéniables.
    J’ai énormément de plaisir à regarder toute la douceur et toute la sensibilité qui t’habite.

  18. Laurence dit :

    Olala, je suis à la traîne moi ! Et c’est vraiment de circonstance : je suis débordéééééeeeeeeeeee !!!!! J’aime vraiment beaucoup la première photo avec le mystère qu’elle dégage. Inspirante !

  19. C&G dit :

    Ça fait du bien des fois de penser seulement à soi même….

  20. Cath dit :

    Je viens de faire une belle balade au pays de ta poésie qu’elle soit de mots ou d’images!

  21. ronan dit :

    Ce portrait que tu as fait de la petite fille est magnifique.

  22. Anonymous dit :

    des photos comme un voyage

    yveline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Please fix your errors.

Partagez

Back to Main Content