L’infini (36/52)

Dans Projet 52 un billet écrit par Christine le 5 septembre 2012

« Qui cherche l’infini n’a qu’à fermer les yeux ».
                                                 Milan Kundera  (L’insoutenable légèreté de l’être)

 

Cette semaine, une vision abstraite pour une notion qui ne l’est pas moins. Une photo un peu expérimentale mais qui correspond assez bien à l’idée que je me fais de l’infini.

Et vous, dites-moi, comment ou par quoi auriez-vous illustré ce thème?

Je suis très curieuse de vous lire à ce sujet…

Bon week-end à tous!

Retrouvez toutes les interprétations de mes camarades du projet 52 chez Donlope dimanche prochain.

Back to Main Content

38 Responses to “L’infini (36/52)”

  1. APP dit :

    Une image reproduit à l’infini par un jeu de miroir voilà la première idée qui me viens à l’esprit mais les possibilités sont infinies bien sûr… Trés belle représentation ici qui fait penser aux confins de l’univers… Bravo !

  2. AniLouve dit :

    Ta représentation me botte bien. Je vais réfléchir à ce que j’aurais pu choisir et je reviens répondre à ta question.

  3. Amartia dit :

    Ta photo me fait plutôt penser à un « point de fuite ». En tout cas elle est très belle. Personnellement j’ai du mal à me représenter la notion de l’infini.

  4. Lucie dit :

    Le rendu est bon, un petit côté galactique. difficile d’illustrer l’infini… Une ligne d’horizon à perte de vue ? Illustrer comme on peut le signe infini (ce 8 couché). Pas un thème facile en tout cas.

    • Spiruline dit :

      J’avais pensé aux deux possibilités que tu évoques mais par chez moi, je n’ai pas vraiment d’horizon à perte de vue. Quant au symbole, je ne voyais pas bien comment le mettre en scène d’une manière un peu intéressante.

  5. Jolie photo expérimentale. le thème est difficile. j’avoue que je ne sais pas comment je l’aurais représenté peut etre une route vide qui n’en fini pas. je suis curieuse de voir ce que les autres participants au projet on fait!

    • Spiruline dit :

      J’ai commencé par prendre ma fille en photo de dos sur un chemin de campagne rectiligne, sous un ciel bien noir. Finalement j’ai préféré la version plus abstraite. Moi aussi j’ai hâte de voir ce que les autres nous réservent sur ce sujet pas si simple.

  6. Castache dit :

    Voilà longtemps que je suis secrètement votre blog. J’aime bcp votre coup d’oeil, vos expérimentations et vos textes recherchés. Bravo! Et merci pour le partage!
    A propos de cette photo que j’aime bcp, pourriez-vous m’indiquer comment vous l’avez prise? D’avance merci.
    Et bonne continuation photgraphique! vous avez du talent.

    • Spiruline dit :

      C’est toujours très particulier pour moi de lire le commentaire d’une personne qui sort de l’ombre et surtout un immense plaisir parce que je me demande très souvent qui, à part les habitués de ce blog, vient me lire, comment ces personnes arrivent ici , ce qu’elles y trouvent et ce qu’elles en pensent. Alors merci de tout coeur d’avoir déposé quelques mots sous ce billet. J’en suis vraiment très touchée. Cette photo a été prise dans un tunnel en voiture. Nous roulions environ à 80 km/h. J’ai utilisé une vitesse très lente (2s.), avec un diaphragme très fermé et un filtre gris neutre qui était resté sur mon objectif. Je vous rassure, ce n’est pas moi qui conduisais! J’espère avoir le plaisir de vous relire à une autre occasion.

    • Castache dit :

      Merci pour cette explication. Je continuerai de suivre votre beau blog, et tâcherai de faire un petit signe un peu plus souvent 🙂
      Bonne continuation à vous

  7. Awena Robert dit :

    Pour moi, l’infini c’est noir…que du noir. Ceci dit, j’aime ton interprétation de l’infini et surtout la photo.

    Je suis d’accord avec Castache, tu as beaucoup de talent.

    A bientôt.

  8. Marie dit :

    J’aime cette image épurée : point de fuite, dominance du noir … un sujet difficile que tu as parfaitement maîtrisé ;-))
    Bon WE Spiruline !

  9. Sesl dit :

    J’aime beaucoup ta vision de l’infini ! Et j’admire la maîtrise parfaite que tu as du filé photographique. C’est net, clair et précis ! Bravo Spiruline !

  10. Pastelle dit :

    Une belle idée et une jolie réalisation que ce tunnel. J’ai obtenu des résultats similaires en me plaçant à l’avant d’un métro sans conducteur. 🙂

    La seule idée qui me vient pour l’instant est de photographier le signe de l’infini sur un appareil photo, appareil posé devant un paysage à perte de vue, mer ou campagne.

    J’aime bien aussi la proposition des miroirs, la mise en abîme.

    Si j’ai d’autres idées je reviens. 🙂

    • Spiruline dit :

      Le paysage à perte de vue, j’y avais pensé mais chez moi, le regard se heurte de tous côtés à un obstacle…. Le signe infini sur l’appareil photo est une très bonne idée qui ne m’avait pas effleurée. Merci Pastelle!

  11. Véro dit :

    Superbe interprétation pour ce thème difficile. Et chouette citation, j’adore Kundera et ce livre en particulier.
    Bonne soirée

  12. Très belle interprétation!
    Pour répondre à ta question, je crois bien que mon dernier « post » traite de ce thème, en y réfléchissant bien…. 😉

  13. Lor dit :

    J’aime beaucoup ta photo ! j’avoue que ce thème ne m’inspire pas particulièrement …
    douce nuit

  14. AniLouve dit :

    J’ai réfléchi, et vraiment comment trouver une idée meilleure que la tienne ?
    Mission impossible.
    Ma première idée c’était des grains de sables (bon, je suis toujours à la plage…)
    Ma deuxième idée (très peu pratique) serait de trouver un grand huit (foire foraine) et de le prendre sous un angle où apparaisse le symbole mathématique de l’infini, le tout de nuit sous un ciel très étoilé.
    Enfin, il y a toutes les images liées aux théories de Mandelbrot, mais photographier une image …
    https://www.google.fr/search?q=mandelbrot&hl=fr&client=firefox-a&hs=g1p&rls=org.mozilla:fr:official&prmd=imvnsab&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=B5lKUIKHJKmf0QXR4oDoDw&ved=0CEAQsAQ&biw=1440&bih=724

  15. véronique dit :

    magnifique Spiruline … j’espère juste qu’au bout de ce tunnel, la lumière fût !

  16. Maÿlis dit :

    Très belle réalisation Spiruline, tout à fait adaptée à ce thème très ardu ! Très bon choix que l’abstrait! Ca donne envie d’essayer de tenter des expériences de poses longues en mouvement même si je crains que mon résultat soit beaucoup moins joli…
    A bientôt

  17. Le signe infini dessiné sur un joli papier et pris à l’objectif macro pour avoir les aspérités du papier. Ou la mer et le ciel qui se rejoignent à l’horizon dans la légère brume du matin. Ou pour le clin d’oeil, Buzz l’éclair qui répète « Vers l’infini et au delà » dans Toy Story…
    Mais rien d’aussi original que ce que tu as réalisé !

  18. bavardises dit :

    Scientifique oblige, ca serait le symbole mathématique. Un 8 couché, probablement fait d’une corde, ou de ficelles entre les doigts 🙂 Ou alors une route tres droite, avec une ligne blanche qui n’en finit pas (probablement difficile à trouver du coté de chez toi!)

  19. Cath dit :

    Dur de donner mon idée de l’infini après avoir vu ta photo!
    Apparemment pour toi l’infini est rectiligne, ce qui nous donne une belle image graphique et en 3D… qui nous tire vers le loin… ou comme disent mes enfants vers la « lointeur »…
    Pour moi l’infini se trouve au bout d’un chemin sinueux qui divague vers cette lointeur…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Please fix your errors.

Partagez

Back to Main Content