Obscure hantise

Dans Ma Romandie un billet écrit par Christine le 14 janvier 2015

sans titre-31-Modifier

Mi-janvier, coulent  les jours toujours aussi courts. A l’obscurité qui enveloppe notre quotidien  près de 14 heures durant s’est ajoutée celle de l’actualite particulièrement sombre cette année, lourde chappe qui plombe durablement notre moral. L’oeuvre au noir version 2015…

Les fêtes ne sont plus qu’un lointain souvenir. Le grand extincteur sévit. Villes et villages,  qui en décembre dégoulinaient de lumière, s’éteignent peu à peu. Cette semaine, c’est l’immense sapin scintillant sur la place devant mon bureau qui a fini en copeaux, broyé dans un immense container.  Désormais, privée de mon phare après mon labeur quotidien, mon chemin plonge dans l’obscurité.

paysage mou2

Et la photo dans tout ça? Photographier, c’est écrire avec la lumière dit-on, alors comment déclencher lorsqu’elle fait cruellement défaut et que malgré tout l’envie de taquiner son capteur nous chatouille irrésistiblement?

Lundi dernier, entre 17 et 18h., interpellée par un coucher de soleil rougeoyant à mon retour du boulot, j’ai pris le taureau par les cornes, ou plutôt mon Lumix par la bandoulière, enfilé mes bottes à la hâte et suis allée me balader. Alors que le jour n’était déjà plus que l’ombre de lui-même,  j’ai joué à capturer les derniers éclats de cette lumière hivernale, avare certes, mais qui sait si bien sublimer le ciel. Et plutôt que de figer la campagne dans sa léthargie naissante, j’ai choisi de lui donner vie.

paysage mou1

Point de trépied encombrant, juste mon petit hybride, son objectif réglé sur une grand ouverture et par la magie du mouvement, j’ai vu le paysage se diluer, se liquéfier dans les ultimes lueurs du jour, les herbes s’embrasser jusqu’à devenir folles…

sans titre-24-2-Modifier

Puis grimpant sur la colline, j’ai une fois encore balayé d’un geste large la plaine pratiquement plongée dans le noir pour en extraire une dernière vision. L’image que m’a révélé mon écran de contrôle m’a prouvé qu’un seul rayon de lumière suffisait pour déboucher une photo et la sauver de l’obscurité.

sans titre-36-Modifier-Modifier

J’imagine que vous me voyez venir…

Alors en ces temps perturbés, j’ose une simple question:  l’humanité saura-t-elle trouver la lumière nécessaire pour lutter contre l’obscurantisme?

Back to Main Content

49 Responses to “Obscure hantise”

  1. AniLouve dit :

    La lumière pour lutter contre l’obscurantisme, c’est ce qu’il nous faut. En attendant, tes deux dernières captures ci dessus sont sublimes. Elles tirent nos ames vers le haut.

  2. verO dit :

    J’aime beaucoup le concept de cette série. Des clichés techniquement “ratés” mais artistiquement réussis.
    Bravo
    verO

    • Christine dit :

      Je suis contente que ces clichés te plaisent Véro 🙂 Je me permets toutefois de rebondir sur tes propos concernant le “techniquement raté”. En l’occurrence, j’ai pris ces photos ” en toute volonté”, c’est à dire en choisissant sciemment les règlagles de mon appareil, en les affinant au gré des résultats, pour obtenir un résultat bien déterminé. Je cherchais clairement un rendu “impressionniste” et ne voulais surtout pas une transcription fidèle de la réalité. Ces photos ne doivent par conséquent rien au hasard. Peut-on dans ces conditions parler de clichés techniquement ratés? Je ne le pense pas. Bonne fin de w-e et à très bientôt.

  3. Cécile dit :

    C’est superbe Christine! Aérien, subtil, avec du mouvement et du contraste; notre imaginaire danse et rêve d’un monde qui résiste et va vers la lumière. Absolument. Il nous faut du beau, et du beau pour aller vers des jours meilleurs.

    • Christine dit :

      Le beau ne suffira certainement pas mais comme l’a bien écrit AniLouve, il tire notre âme vers le haut et nous fait du bien. Je suis ravie que tu classes mes photos dans cette catégorie. Merci Cécile.

  4. Anne dit :

    La 2ème image est saisissante!
    Oui, je crois en l’humain, et je crois que l’art est un bon remède. Une petite dose de beau quotidienne!

    • Christine dit :

      Tout comme toi, Anne, je suis plutôt optimiste. Mais parfois, je me dis aussi que je suis trop naïve sur la nature humaine. L’homme est tellement souvent un loup pour l’homme… A ma modeste échelle, faire des photos qui me correspondent, à travers lesquelles j’essaie d’exprimer mon ressenti me fait du bien. Et lorsque en plus, ces photos rencontrent votre adhésion, c’est top!

  5. Marie dit :

    Bonjour Christine, j’aime vraiment beaucoup tes essais créatifs (peut-être parce que très proche de cette démarche photographique en ce moment). Travailler en basse lumière n’est pas évident, et tu as réussi : le résultat est une belle série qui nous plonge dans une très belle atmosphère … bien-sûr, il y en a une que je préfère : la 3ème, évanescente, aux teintes douces et aux traits épurés.
    Bravo pour ces images et le message qu’il véhicule.

    • Christine dit :

      Oui effectivement, je crois que nous sommes dans la même dynamique actuellement en ce sens que nous cherchons toutes les deux une expression plus personnelle. La démarche n’est pas simple, je fais de nombreux essais, souvent pour de piètres résultat et puis tout d’un coup, je me dis que je tiens quelque chose, qu’il faut essayer encore en modifiant certaines manières de faire et là, les choses se mettent en place et ça devient passionnant 😉 Merci pour ton retour si positif.

  6. J’aimerais tellement que certains hommes (et femmes) trouvent la lumière aussi bien que as su le faire …

  7. Donlope dit :

    C’est vraiment superbe, que ce soit le texte ou les photos.
    Quant à ta question, je suis un éternel optimiste, (même si c’est dur ces derniers temps) et je vois plutôt le monde comme un endroit rempli de lumière avec quelques tâches d’obscurité…alors c’est moins sympa pour ce type de photos, mais tant pis 🙂

    • Christine dit :

      Merci Donlope tant pour les photos que pour le texte. D’une manière générale, je constate que tous ceux qui se sont donnés la peine de commenter ici sont optimistes. ça fait du bien au moral:-) (et la pleine lumière donne aussi de splendides photos non?)

  8. Pastelle dit :

    Très belle série. J’adore l’avant dernière, j’y vois la crinière d’un cheval.
    J’espère aussi que la lumière gagnera, partout…

    • Christine dit :

      J’adore découvrir l’interprétation que vous faites de mes images. Je n’avais pas pensé à celle que tu en as mais, c’est tellement ça. Un cheval de l’antiquité perse, avec la crinière toute hérissée. A bientôt Pastelle.

  9. ronan dit :

    L’obscurantisme plane au-dessus de nos têtes ; nous avons besoin de lumière, pour voir et comprendre.

    tes photos sont superbes, j’aime beaucoup ces effets d’aquarelle, notamment sur la première.

  10. Vos photos ont su capter la lumière, que l’humanité réussisse le défi, un rêve en début de cette année qui a démarré bien tristement

  11. Céline dit :

    Christine, cette série est vraiment belle, je l’aime beaucoup!
    Chaque être humain porte en lui une part d’ombre et de lumière… sans renier ma part d’ombre, j’essaie malgré tout de faire en sorte que la lumière soit la plus forte et la plus présente dans ma vie. Je souhaite qu’il en soit ainsi pour nous tous sur cette planète!

  12. Je crois que c’est à chacun de nous de trouver cette lumière si précieuse. Magnifiques photos comme toujours. Bises

  13. Françoise dit :

    Cette lumière est splendide, elle transforme le sombre en poème. J’ai un coup de coeur pour la première et dernière photo qui m’évoque des vagues de poésie. un grand bravo!

  14. Tu as su trouver la lumière et j’espère que tous ensemble, nous trouverons un chemin qui soit fait de réconciliation et non de haine!

    Bravo pour tes images

    Bon weekend

  15. Christelle dit :

    Superbes photos et texte d’une grande intelligence, j’aime beaucoup ce lien fort entre l’image et le sens,. C’est profond, talentueux et plein de sagesse.

    • Christine dit :

      Je ne suis pas douée pour les dissertations politiques et préfère de loin m’exprimer en images et avec les mots qu’elles suscitent en moi. Merci pour ce commentaire qui me touche beaucoup et bienvenue ici, je crois (sauf erreur) que c’est la première fois que je vous lis ici.

  16. Céline dit :

    Obscure hantise… obscurantisme : j’aime ta façon de jouer avec les mots, pour nous faire réfléchir. Parce que je suis convaincue que l’obscurantisme se nourrit de la peur… Alors merci de jouer avec la lumière pour nous éviter d’avoir peur du noir 🙂

    • Christine dit :

      Des mots et des photos, c’est un peu la devise de ce blog. Selon le sujet, les 1er me viennent un peu plus facilement que pour d’autres. Ton analyse est très pertinente, Céline:-)

  17. haude dit :

    J’aime bcq cette série abstraite, c’est très beau la colométrie me plaît bcq!
    tu fais cela avec un hybride, ça laisser rêveuse, je vais essayer.
    bonne semaine, @ bientôt Haude

    • Christine dit :

      Oui étonnamment pour ce genre de photos, je suis beaucoup plus à l’aise avec mon hybride. Il me permet de cadrer directement au carré, ce dont j’avais envie en l’occurrence et sa taille me convient mieux lorsqu’il s’agit de le bouger au déclenchement. J’espère que tu nous montreras tes essais. Bonne semaine à toi aussi Haude.

  18. Marie dit :

    ce serait bien…
    Superbe série ! du très beau travail…
    Bises

  19. Lannic dit :

    La technique de filé est parfaitement maitrisée et les résultats que tu as obtenus sont vraiment superbes.
    Et ce qui me rassure, c’est que dans la vie tout comme dans tes photos, la lumière est bien présente même si elle est parfois malmenée par les ténèbres !

  20. Bruno F dit :

    Je ne suis pas très fan de ce genre là, mais force m’est d’avouer qu’ici j’aime beaucoup le rendu de cette série !

    • Christine dit :

      Il ne faut pas abuser non plus de ces effets qui peuvent vite s’avérer lassants mais à petite dose, j’aime bien les utiliser. Et je suis très fière d’avoir réussi à séduire un réfractaire 😉

  21. Joliiiiiiiiis 🙂 Textes et photographies parlent au fond de lumières et cela nous fait un bien fou !!!

  22. […] Christine Keller nous présente une jolie et sombre série de photos « floues »! […]

  23. Bonjour, Christine.
    La réponse à ta question, c’est,: non. L’humanité a besoin de l’obscurantisme pour savoir parfois apprécier la lumière.
    Quand je vois toute cette noirceur, j,ai besoin d’aller voir la lumière, de chercher de belles choses pour pouvoir les apprécier encore plus,.

    Cette série de photo, j’aime beaucoup.
    Et je trouve que le cerveau de l’homme ( mais oui, de la femme aussi….) est capable de belles prouesses.
    En regardant tes images surtout la 2e j’ai pensé tout de suite au “cri” de Munch. C’est d’actualité en plus…

    • Christine dit :

      Bonsoir Dominique,
      Je ne serais pas aussi catégorique que toi mais tu as raison sur une chose, l’humanité a hélas besoin des contraires pour apprécier ce qu’elle a. Il lui faut la guerre pour apprécier la paix, la faim pour savourer sa nourriture sans la gaspiller, etc…. Je n’avais pas pensé à Munch en prenant cette photo mais maintenant que tu le dis, il y a un peu de cela effectivement.

  24. Stéphane dit :

    Impressionnante utilisation du flou. Quelle réussite ! Je ne vois que la lumière mise en valeur par l’obscurité. Ou l’humanité mise en valeur par la barbarie. Un grand bravo !

    • Christine dit :

      ça me fait vraiment plaisir que ces images te parlent. Merci pour ton enthousiasme Stéphane. J’aimerais tenter d’autres essais pour composer une série. Toute la difficulté sera de ne pas me répéter. Un joli défi pour le reste de la “mauvaise saison”.

  25. michel85 dit :

    Belles ecritures de lumieres . michel

  26. Isa dit :

    Encore une découverte. Tes photos sont comme des tableaux. Le sujet photographié s’est effacé, laissant place à de nouveaux paysages abstraits qui nous font rêver. C’est très réussi !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Please fix your errors.

Partagez

Back to Main Content