Photo-fricotter

Dans Confidences un billet écrit par Christine le 20 septembre 2010

.
SONY DSC      SONY DSC

L’an dernier, lui et moi étions de parfaits étrangers. Nous nous regardions en chien de faïence sans véritablement oser nous adresser la parole. Certes, j’étais inexpérimentée et montrais peu d’ouverture à ses focales qui me filaient en vitesse des boutons, mais il ne facilitait pas non plus le dialogue avec toutes ses fonctions. Quant à mon obsession à ne voir en lui que son côté automatique, elle l’irritait à tel point que, vexé, il ne me proposait que des images grisouilles et sous-exposées.
SONY DSC
Obstinée, j’ai heureusement  continué nos tête-à-tête jusqu’à nous apprivoiser mutuellement. Il m’a alors gentiment fait découvrir son mode A et m’a initiée aux plaisirs subtils des arrières-plans créatifs. En échange, je lui ai fait cadeau un nouvel œil qu’il peut grand ouvrir, lui permettant ainsi d’écarter très souvent son blafard rival, le flash.
SONY DSC
Et quand nous nous sommes mieux connus, je me suis plus souvent aventurée dans la profondeur de son champs. Bien sûr, mon objectif est de lui en offrir d’autres, surtout pour lui permettre de voir encore plus près et de chercher avec moi  la petite bête, mais il nous faudra attendre encore un peu….

SONY DSC

Mais même si jusqu’à ce printemps nous avons trouvé un modus « photographendi » à peu près acceptable, ce n’est que cet été, après un an de chastes fricottages, que nous avons réellement franchi le pas.  A Bali, nous ne nous sommes pas quittés pendant 15 jours et avec lui, j’ai enfin osé me lâcher. Je l’ai emmené partout et l’ai tripoté comme jamais. Il n’a certes pas aimé toutes mes papouilles mais quelques unes lui ont fait friser l’extase. C’est à la plage surtout, loin de notre transat, que nous nous sommes livrés aux plus audacieuses galipettes. Nous avons pris notre temps, tout notre temps et avons laissé la lumière nous caresser longuement. Des gens nous ont vus mais qu’importe.
SONY DSC
Nous en gardons des souvenirs un peu flous, irréels, mais si lumineux que nous n’avons qu’une idée:
RECOMMENCER!
Des photos volontairement floues, surexposées, des vitesses lentes et des réglages expérimentaux pour des photos aquarelles, miroirs, différentes de ce que j’ai eu l’habitude de faire jusque là…
Back to Main Content

19 Responses to “Photo-fricotter”

  1. Isa dit :

    En tout cas , le résultat est étonnant et superbes !

  2. Laurence dit :

    Quel bonheur cette rencontre et ces fricotages !!! J’adore !!!!!!

  3. mariga(z) dit :

    Superbes essais !!
    J’adore celles de cette petite fille qui court 🙂

  4. Ludo dit :

    Pareil, les photos de la fille qui court sont vraiment sympas. C’est vraiment pas évident d’avoir un rendu interessant avec des reglages déréglés mais celles que tu as gardées valent le coup.
    Superbe travail!

  5. ronan dit :

    Pour moi les deux premières avec la petite fille ainsi que celle avec le cerf-volant fonctionnent bien.
    Sur les autres il n’y a pas assez de mystère ou de poésie à mon goût, notamment sur la dernière.

  6. Spiruline dit :

    @tous: merci pour vos commentaires.Cette série est née de règlages au départ totalement hasardeux que j’ai ensuite affinés en m’amusant comme une folle, ce qui n’aurait pas été possible auparavant tellement j’étais coincée avec mon appareil 😉

    @Ronan: manifestement,la petite fille fait l’unanimité (moi aussi je l’aime du reste) mais j’ai aussi un coup de coeur pour le père et sa fille (enfin je suppose). Tenue de la même couleur, reflet et compo en diagonale font son charme à mon avis.

  7. Nous aimons beaucoup ton site et ce texte d’amour à ton appareil nous remplie de joie !
    Bonne continuation, dans la lenteur, l’expérimentations et les découvertes…

  8. Sarah dit :

    C’est exactement ça dont je te aprlais une fois au tel (euh…d’ailleurs ;))) j’adore ces effets. Sur A donc et tu traficottes d’avant en arrière ?

  9. Anaïk dit :

    Tout comme Sarah, je raffole de tes essais et de toutes tes photos en général, elles dégagent chacune quelque chose de fort. Sur ton précédent billet, j’ai eu cette sensation angoissante de vertige rien qu’en regardant ta photo !

  10. Quelle bonne idée d’aller vers d’autres styles d’images!!!! VRAIMENT une réussite!

    BONNE SOIRÉE!!!!

  11. Anne-Laure dit :

    Vraiment chouette ce rendu que tu as osé ! Celle avec le bateau est vraiment étonnante !

    Vive la créativité !! (même à la prise de vue n’est-ce pas ?! 😉 )

  12. Spiruline dit :

    @les Réflecteurs: merci de votre visites, mystérieux réflecteurs que je m’empresse d’aller découvrir!

    @Sarah: allo allo ;-)oui je me souviens, tu aimes bien les flous. En l’occurrence, j’ai recouru au mode S (priorité vitesse) en sélectionnant une vitesse lente.

    @Anaïk: je me lâche de plus en plus ces temps mais tout n’est pas très heureux. Faut éviter quand même le grand n’importe quoi…

    @Le journal de Chrys: c’est très motivant d’essayer de nouveaux réglages et de constater qu’ils plaisent 🙂

    @Anne-Laure: Ah ce fameux cerf-volant, j’ai fait d’innombrable essais jusqu’à cette version. Merci le numérique et merciiii de ton compliment

  13. Elles sont très jolies ces photos, j’aime beaucoup l’effet ultra blanc !

  14. Ton texte est su-per-be ! C’est mon histoire que tu racontes là, mon Nikon s’y reconnaît également…Quant aux photos, de jolis essais..(tiens, je devrais, moi aussi ; je réalise que ma photo est trop académique..)

  15. bavardises dit :

    Ca me rassure de voir les jolis resultats que tu peux obtenir apres un an de pratique,ca me donne encore plus envie de me lancer! je suis sure que votre histoire n’en est qu’a ses debuts 🙂

  16. Pastelle dit :

    J’adore autant ta petite histoire que tes images d’illustration.
    Je vais me repencher sur mon manuel. 😉

  17. Christiane dit :

    Pour ma part, c’est ce genre de photographies que je (te) préfère. Plus picturales que les photos trop léchées, trop réalistes. Point de vue purement subjectif….

  18. Raynald dit :

    Des photos comme on n’a pas l’habitude d’en voir sur le sujet. Le point de vue est original et incontestablement esthétique !

  19. Lolotte dit :

    Ce billet me remplis d’espoir. J’ai du mal aussi, mais j’essaie dans tous les sens, souvent au hasard. tes photos, mêmes floues, même sur exposées sont belles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Please fix your errors.

Partagez

Back to Main Content