Rustine

Dans Andalousie, Confidences un billet écrit par Christine le 31 janvier 2012

C’est arrivé lentement, insidieusement, au fil de cet interminable mois de janvier. Je ne m’en suis pas rendue compte tout de suite…. Pffff…. juste un souffle …à peine. Persuadée d’être portée par l’énergie de l’an nouveau, j’ai ignoré la fuite et continué à pédaler bravement.

Mais le déni fait un piètre garagiste. Les jours passants, j’ai bien dû constater que je n’avançais plus vraiment et que ma bécane avait une roue crevée.

Trop de bagnole-boulot, pas assez de dodo,  toujours moins de photo… L’impression de tourner en rond, de ne plus trouver de sujet digne d’intérêt, de n’arriver à rien.

Hier soir, l’inspiration en berne, je m’apprêtais à pondre un billet ironico-dépressif sur les affres de la création et du renouvellement “artistique” lorsqu’une sonnerie providentielle m’a tirée de ma neurasthénie.

 

 Je n’aurais pu rêver meilleure interlocutrice, à croire qu’elle a des antennes. Je lui ai confié mes doutes, mes insatisfactions. Elle, qui a aussi a connu des périodes de “low inspiration” photographique”, m’a écoutée, m’a donné des pistes à explorer et en une heure de conversation a réussi à redonner vie à mon brave vélo et à me remettre en selle. A moi maintenant de déterminer la route que je veux suivre…

ça rimme drôlement bien rustine et copine, vous ne trouvez pas?

Merci Laurence 🙂

Pour illustrer ce billet et pour émerger de l’avalanche de neige sous laquelle ce blog est enseveli depuis quelques temps, je suis allée rechercher un peu de soleil et de chaleur sur les plages andalouses de Nerja, le balcon de l’Europe.

Back to Main Content

40 Responses to “Rustine”

  1. Isa dit :

    Dur dur ce mois de Janvier qui n’en finit pas et qui débouche sur un mois de février qui va ressembler à Janvier …
    J’aimerais moi aussi sauter directement à Mars !
    Bisous et bon courage.

  2. Mais c’est bien normal d’être tantôt en marée basse, tantôt en marée haute. Ce sont ces temps de pause, silences nécessaires à tout processus de création, ceux-là même qui permettent ensuite de passer à l’acte. Loin des méthodes ou autres recettes qui nous mèneraient vers la “fabrication” plutôt qu’une expression authentique de cette pépite qui sommeille en chacun de nous et qu’il faut parfois aller chercher dans l’obscurité. Bisouilles et gratouilles à ma chère amie de blog. ça fait du bien tes images de soleil!

    • Spiruline dit :

      J’aime ton image de marée… Je sais que tu t’y connais en processus de création. Tes mots sont inspirants, c’est pour cela que j’aime te lire chez toi. A bientôt et gros becs de chez nous.

  3. Céline dit :

    Une fois encore, je me reconnais dans tes mots… trop de boulot, pas envie de sortir avec le froid et la pluie (qui aujourd’hui c’est enfin transformée en neige : nous sommes en hiver et cela se voit maintenant !)
    Sinon, le titre de ton billet m’ a intrigué, et je suis complétement d’accord avec toi : les copines sont d’excellentes rustines qui te permettent de repartir, regonflée à bloc. Merci à toutes les copines !!

  4. AniLouve dit :

    Oh oh, une copine, c’est bien mieux qu’une rustine, ça peut resservir … souvent ! Quand l’inspiration s’enfuit par un petit trou insidieux et que le quotidien te bouffe.

  5. Donlope dit :

    C’est vrai que la période n’est pas propice aux photos…quand on rentre du boulot, la nuit est déjà tombée…mais ça va revenir avec le printemps!
    En tout cas, belle métaphore filée 🙂

    • Spiruline dit :

      Peu propice c’est le moins qu’on puisse dire. Il faudrait que je prenne une semaine de vacances pour pouvoir faire des photos de jour mais en ce moment, c’est vraiment pas possible! Au fait, j’ai un peu de peine avec le thème du projet 52 de cette semaine mais j’essaierai d’être à l’heure.

  6. oh le manque d’inspiration je connais…. mais ce qui est bien est que l’on en sort comme on y est rentré, sans s’en rendre compte. il suffit d’une petite chose. d’un regard nouveau et voila, la photographie reprend ses droits sur notre vie.
    bon courage!

    • Spiruline dit :

      Comme je n’ai pas beaucoup de temps pour la photo en ce moment, j’essaie de trouver l’inspiration en regardant le travail d’autres photographes. Je découvre de bien belles choses…

  7. haude dit :

    Je pense que ces périodes de creux sont salutaires et utiles à la créations, on doute, le regard et le sac se vident.
    Puis une étincelle , des idées neuves se mettent en place et tout repart… cette période s’appelle aussi : “moi de janvier”
    bonne fin de semaine. @ bientôt

  8. haude dit :

    je voulais simplement écrire : le sac à idées

  9. Anonymous dit :

    j’adore ces photos d’été en noir et blanc, elles nous donnent un sentiment de nostalgie et je trouve qu’elles font passer beaucoup d’émotions… Et encore plus tu m’as appris un nouveau mot, rustine ! Pas évident de faire un billet sur ce thème, mission accomplie =)

  10. Pastelle dit :

    On passe tous et toutes par là. Ce sont des passages obligés je crois, comme les vagues, le flux et le reflux.
    Et les copines c’est bien oui. Ca rime aussi avec vitamine et imagine. 🙂

  11. Bonjour, Vous.
    copine et rustine.. oui même finale, sauf qu’une copine comme Laurence on sait qu’elle est attachante, mais pas collante… m’enfin, c’est mon avis.. Je crois bien que ces moments de vide sont bénéfiques, ça nous fait mieux apprécier la photo qui va venir et qui va nous donner envie de dire “whooooo!!!”.
    C’est vrai ça, toujours du soleil ça nous fait l’apprécier moins..

    • Spiruline dit :

      c’est pas toujours facile d’appréhender le vide, ça fiche les boules parfois aussi… mais je crois qu’en partageant ses doutes, en en parlant, on trouve le petit quelque chose qui nous échappe lorsque l’on est seul à tourner en rond. Je me réjouis de m’étonner moi-même, bientôt j’espère 😉

  12. Lolotte dit :

    Je crois que ce passage à vide est valable dans beaucoup de domaines. J’en profite en général pour me dire que c’est pour mieux repartir !
    Côté photo, j’attends la neige depuis 2 jours … toujours pas, rien que du gris et du coup, je piétine. Ce matin alors que je partais au travail, je repère une poubelle au couvercle jaune, des fanions de couleurs jaunes et une auto jaune poussin, hop un trio de couleurs … le temps que je réagisse, le feu était passé au vert … je piétine toujours !!

    • Spiruline dit :

      Je connais ce genre de déconvenues rageantes, on a beau avoir l’oeil aux aguets, parfois la situation nous échappe pour pas grand chose. Mais faut y croire, la prochaine fois, tu seras à pied et tu feras une photo géniale.

  13. Bruno... dit :

    Et moi je dis que nous sommes déjà en février!!
    Que la vie passe vite…
    L’inspiration n’est pas toujours présente et c’est bien normal..il y’a des moments où l’on en a plus que d’autres…voilà tout…

  14. Véro dit :

    Ne serait-ce pas la saison qui veut ça ? Car je suis dans le même cas en ce moment, sauf que j’ai pas de copine qui m’appelle 😉 (et en plus, tu en as une de choix)
    Pour en revenir aux photos, jolie série, comme d’habitude …
    (PS : je ne sais pas d’où vient le pb, mais j’ai beaucoup de mal à afficher la partie commentaire de tes articles, du coup, je ne peux pas en laisser. Aujourd’hui, ça fonctionne, une chance !)

    • Spiruline dit :

      Ah zut, installe skype et nous pourrons bavarder en toute liberté! Pour les commentaires, ta remarques ne m’étonne pas plus que cela. J’ai aussi des problèmes suivant l’ordi que j’utilise. Je me demande s’il ne vient pas des commentaires imbriqués. Je crois que je vais désactiver cette fonction qui ne m’a pas l’air d’être encore au point. Si tu continues à avoir des problèmes, fais-moi signe!

  15. Des moments en creux, des moments pendant lesquels l’appareil est au repos, c’est un peu pareil pour moi en ce moment mais peut-être est-ce nécessaire pour se laisser le temps d’élaborer d’autres projets, différents, auxquels on n’aurait pas pensé dans des moments d’activités plus intenses?

    • Spiruline dit :

      C’est bien là le problème, j’en ai un de projet pour le printemps prochain, mais pour le moment j’ai tellement pas d’idées que je patauge un peu… Je vais faire comme toi, je vais laisser infuser 😉

  16. ronan dit :

    ils font aussi des bombes anti-crevaison, mais je ne sais pas si on peut appliquer ça à la créativité ?! ^_^

    (oui, bon, ça n’est pas très drôle) je comprends bien ta situation, la morosité créative et le boitier qui reste prendre la poussière dans un coin. Comme la dit Haude, tout cela doit faire partie du processus créatif. Ça reviendra avec les jours qui rallongent 😉

  17. ronan dit :

    comme “l’a” dit Haude (grrrr ! dommage que chez blogger on ne puisse éditer les commentaires postés)

  18. Laurence dit :

    Spiruline, il faut que je te dises une chose ! Je crois que tu es la dernière personne avec qui j’ai été en contact depuis lundi ! J’étais coupée depuis de toute connexion !
    Et qu’est-ce que je découvre ce matin ? Une image absolument fantastique !! Je veux parler de la première tout particulièrement. Une vraie merveille d’instant décisif et de compo. Il faut absolument que tu la retiennes celle-là pour ton projet, c’est un vrai point de départ à mon avis !

    Signé : la rustine et fière de l’être 🙂

    • Spiruline dit :

      C’est le froid qui a coupé la ligne???? Contente que tu sois de nouveau de ce monde et que cette 1ère photo te plaise. Je vais réfléchir à la suite que je pourrais composer à partir de là. Merci

  19. Marie dit :

    Cette première photo est vraiment une belle réussite : les pylônes (celui au 1er plan, majestueux, débordant du cadre), le personnage à droite qui a bien fait d’être là, le choix du NetB, la lumière .. tout y est !
    Bravo Spiruline d’avoir su saisir cet instant !!

  20. evelyne dubos dit :

    Les pannes d’inspiration, on en a tous, bien sur ! Quand je suis par chez moi, j’arrive a pas grand chose, seul l’ailleurs m’inspire… alors en ce moment je te dis pas… heureusement il y a les stocks et on se plonge et replonge avec bonheur… 🙂
    J’aime bien ta 1ère et la dernière et puis j’aime te lire même si je ne passe pas aussi souvent que je l’aimerais.

    Merci pour tes passages et soutien. Bisous

  21. Nathalie dit :

    j’ai découvert ton blog il y a quelques semaines; d’abord pour les photos et puis j’ai lu Rustine/Copine qui m’a bcp touché… création/doute… et toujours repartir… une nouvelle idée, un nul angle… Quant à moi, la nuit m’inspire bcp avec ces couleurs/lumières là chaudes/orange… là froides/vert, bleu.
    Dur, dur en ce moment avec ce froid…
    A bientôt et merci pour le partage de tes images & mots.

  22. Néo dit :

    Janvier/février les deux pires mois de l’année… sauf pour les skieurs … Question photos pendant l’hiver je ressors beaucoup d’archives …Tout comme tu viens de le faire.Merci pour cette vision ensoleillée.

Répondre à Isa Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Please fix your errors.

Partagez

Back to Main Content