Ambiance carnaval

Dans Ma Romandie un billet écrit par Christine le 2 mars 2015

Février, sa grisaille qui nous mine le moral, sa froidure qui n’en finit pas… Ce n’est pas un hasard si nos ancêtres ont inventé le carnaval pour mettre de la couleur dans cette fin d’hiver monochrome et booster un quotidien léthargique. La Suisse, un peu austère et protestante, n’est pas vraiment réputée pour ses carnavals et pourtant en cette période, ils sont célébrés un peu partout, le plus connu d’entre eux étant celui de Bâle.

Plus près de chez moi, ce sont les Brandons qui ont mis le feu à la bourgade de Payerne. Place aux déferlantes de costumes bigarrés, aux pluies de confettis, aux cortèges de chars, au charivari endiablé des guggens…

carnaval diptyque

 

Immergée dans la foule, j’ai commencé par prendre des photos traditionnelles de la fête, des portraits, des expressions savoureuses, grimaçantes ou plus tendres. Mais lorsque le cortège s’est mis en marche,  dans la cacophonie des fanfares de tous genres, j’ai eu envie de faire un autre type de photos.

 sans titre-50-Modifier

J’ai eu envie de faire des photos qui font du bruit, oui, oui j’ai bien écrit qui “font du bruit” (je ne parle pas ici du bruit numérique qui parasite les images lorsque l’on utilise une sensibilité trop élevée),  envie de  traduire en images le tintamarre des cuivres et percussions des Guggenmusiks et de doper mes photos à l’énergie pour transmettre à tous ceux qui les regardent la folie de la fête.

sans titre-39-Modifier-2

 

Je me suis faufilée tout près du cortège et me suis mise à en photographier les protagonistes en zoomant avec mon 18-200 mm, en ayant pris soin de fermer mon diaphragme pour obtenir une vitesse suffisamment lente. Après quelques ratés, j’ai obtenu des images qui explosent  de couleurs et  nous font tourner la tête. D’ailleurs ce n’est pas pour rien que cette technique est appelée explozoom (ou zooming). Petit conseil, lorsque vous effectuez un coup de zoom, mieux vaut le faire de la focale la plus large à la plus longue (par exemple du 18 au 55 mm), vous obtiendrez des images plus lumineuses.

   sans titre-57-Modifier

Cette technique a l’avantage d’estomper des éléments peu esthétiques du cadre et de dynamiser ses images. Elle se prête particulièrement bien à scènes sociales comme les manifestation, des fêtes etc. mais attention à ne pas en abuser. L’effet devient lassant s’il est trop souvent utilisé.

sans titre-52-Modifier

Ne trouvez-vous pas que la photo de cette trompette verte fait autrement plus de bruit que celle de l’énorme souzaphone ci-dessous?

sans titre-56-Modifier

 

Back to Main Content

35 Responses to “Ambiance carnaval”

  1. AniLouve dit :

    La vache suisse m’est extrêmement sympathique et c’est celle qui lui succède qui fait le plus de bruit dans mes oreilles mais c’est l’avant dernière que je trouve absolument géniale. La dernière pourtant si brillante me parait terne à côté.

    • Christine dit :

      La dernière est beaucoup plus sage, ou moins folle c’est selon;-) Mais j’avais envie d’illustrer la fêtes de différentes manières. L’utilisation des reflets peut être une bonne alternative à des images “traditionnelles”. Je suis ravie en tous cas d’avoir réussi à te casser les oreilles avec ces quelques photos!

  2. Françoise dit :

    Ces couleurs font du bien. Notre vision “explose” et cela fait du bien. J’aime tout particulièrement l’avant dernière. Elle est assez intrigante et fantastique.

    • Christine dit :

      Ah oui, de la couleurs on en a bien besoin à cette époque de l’année. Le carnaval est la bonne occasion pour s’en mettre plein les mirettes. 🙂

  3. Que de couleurs ! Pas seulement il y a le son, mais aussi le mouvement dans vos photos…

  4. Evelyne Dubos dit :

    De la couleur, du mouvement, voilà qui fait du bien au moral!
    Dur dur cette grippe, je suis lessivée et trouve à peine l’envie de passer sur les blogs.. vivement que ça passe!
    Bonne semaine et merci de tes passages. 🙂

    • Christine dit :

      C’est de la vitamine pour capteur;-) J’espère que pour ta part tu as maintenant trouvé celle qui te remettra sur pied. Bon rétablissement!

  5. Je crois que ma préférée est tout simplement la dernière qui donne dans ses petits détails de quoi éveiller et satisfaire ma curiosité!!!!

  6. Lannic dit :

    De belles explosions en effet avec cette technique que tu sembles maitriser avec brio !
    Le contraste est saisissant avec les clichés “conventionnels”.

    • Christine dit :

      Il y a aussi une part de chance dans l’utilisation de cette technique mais avec un peu de pratique, on arrive à des résultats vraiment sympa. A essayer pour s’amuser sans en abuser comme déjà dit 🙂

  7. cécile dit :

    J’ai adoré le basculement dans ton article: l’effet carnaval, ou comment j’ai arrêté de faire la photographe sage. 😉 J’aime beaucoup la deuxième de tes explozoom: ça cuivre un max!

    Merci Christine pour ces photos pleine de vie et d’éclat.

    • Christine dit :

      Merci d’avoir été sensible à cette progression Cécile. J’ai hésité à mélanger mes photos “sages” comme tu dis avec les explozooms. Finalement, cela permet de montrer le carnaval de différentes manières. Et surtout je suis contente que la musicienne que tu es ai entendu le charivari des cuivres 😉 A bientôt

  8. haude dit :

    Comme tu le dis très justement, ce choix de prises de vues, dynamisent toutes les scènes…. Bravo j’ai l’impression d’y être.
    Aujourd’hui un peu soleil, ça fait du bien que de jours gris!
    bonne semaine, @ bientôt Haude

    • Christine dit :

      C’est magique la photo, te voila du coup transportée dans la Broye vaudoise;-) Cette semaine, je suis en montagne où il n’arrête pas de neiger, jours blancs contre jours gris, vivement le retour de la couleur. Belle fin de semaine à toi aussi.

  9. La photo avec la bannière “Martingny Suisse” (enfin je crois) et terrible ! C’est quand même coloré en diable le carnaval par chez vous ! Chez nous, ce sont les ours qui défilent, c’est de nuit, et les déguisement assez sombres et angoissants !

    • Christine dit :

      Tu lis juste, c’est bien la bannière d’une fanfare de Martigny (en Valais) invitée pour l’occasion. Aux Brandons,on assiste effectivement à une débauche de couleurs, de jours comme de nuit. C’est très joyeux et pas du tout angoissant. J’aimerais quand même bien voir votre défilé d’ours nocturnes…

      • C’est pas gagné pour que je te montre ça !! C’est toujours le soir et je travaille. Quand bien même entre les costumes sombres et le faible éclairage du quartier, je me demande bien comment je pourrais restituer cette ambiance somme toute assez bestiale !

  10. Gine dit :

    Je trouvais tes premières images bien criardes et un peu rabachées – pour ne rien te cacher! Mais évidemment, la suite était digne du Grand Carnaval! Bravo, c’est une technique très convaincante, que je me réjouis d’expérimenter. Pour ce sujet, tu ne pouvais pas mieux trouver!

    • Christine dit :

      N’hésite pas à tester cette technique qui génère pas mal de déchets au début mais qui s’avère très ludique. Et inutile de dire qu’elle fonctionne mieux avec des sujets colorés. Amuse-toi bien, Gine 🙂

  11. Pastelle dit :

    Je ne suis pas une grande fan des carnavals en règle générale, mais j’aime beaucoup la photo toute rouge, et surtout la dernière. J’admire aussi ta manière subtile d’intégrer ta signature. 🙂

    • Christine dit :

      Je n’irais pas non plus photographier des carnavals toutes les semaines mais dans ce genre d’évènements, j’apprécie que les gens se laissent aisément photographier (quand ils ne demandent pas carrément à l’être). ça devient suffisamment rare pour être relevé. Et merci d’avoir noté pour ma signature, ça me prend un peu plus de temps mais ça m’amuse 🙂 Belle fin de semaine Pastelle.

  12. Marie dit :

    Bien vu l’explozoom pour l’occasion ! … on imagine plutôt bien le tintamarre 😉
    Une explosion de couleurs aussi !! ton billet nous plonge dans l’ambiance, c’est évident.
    Bonne soirée Christine.

  13. Que c’est beau à voir toutes ces couleurs ! Bravo pour tes belles photos originales ! Bon week-end ! 🙂

  14. Bonjour, j’aime bien le traitement que tu as adopté pour ces images. c’est vivant. As tu déjà photographié les masques en Valais?

    • Christine dit :

      Bonjour Dominique, hélas non je n’ai pas encore eu l’occasion de photographier les fameux masques du Haut Valais mais j’aimerais beaucoup pouvoir traduire en images ces ambiances très particulières. Merci de ta visite et bonne semaine.

  15. Pancho dit :

    J”adore et j’aime particulièrement la 2° photo j’entends d’ici la fanfare!!! 😉
    Bonne journée

    • Christine dit :

      Attention, n’oublie pas tes boules Quies, ces Guggenmusiks font un boucan du diable 😉 Merci d’avoir pris la peine de laisser tes impressions ici Pancho.

  16. Anne dit :

    J’entends le bruit d’ici 😉 !

  17. Chrys dit :

    Je reviens voir tes images car ta façon de faire peut donner des idées lorsqu’il nous faudra photographier le carnaval par chez nous!!!

  18. Isa dit :

    Bien vu , comme d’habitude , ces photos ‘floues’ ! Ca réflete bien l’agitation qui devait régner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Please fix your errors.

Partagez

Back to Main Content