Ex cathédrale

Dans Non classé un billet écrit par Christine le 15 février 2016

sans titre-633-Modifier

-1-

Je le confesse, je ne vais pas à l’église sauf cas de force majeure comme le mariage de ma cousine, le concert du choeur local ou l’enterrement de la tante Jeanne. Il n’y a guère qu’en voyage que je rentre spontanément dans la maison du Bon Dieu, beaucoup moins par piété que par curiosité pour ces édifices qui très souvent sont remarquables. En week-end à Prague le mois dernier, je ne ne pouvais décemment pas faire l’impasse sur la visite de la cathédrale Saint-Guy. Edifiée à l’intérieur même de l’enceinte du château, son imposante silhouette et ses flèches, dont certaines s’élèvent à plus de 96 m., se détachent  loin à la ronde.  La construction de ce qui est le plus important bâtiment gothique de la ville dura 6 siècles, de 1344 à 1929, de quoi donner le vertige! Mélange de style neo-gothique, Renaissance et baroque, son architecture est somptueuse, mais sombre et terrifiante à certains égards.

Il ne fait pas vraiment chaud à la fin de ce mois de janvier. Comme d’innombrables touristes, je me dépêche d’entrer. A peine à l’intérieur, je suis saisie par l’immensité de l’espace et par la solennité des lieux. Par le froid aussi qui y règne, la température étant à peine plus élevée qu’à l’extérieur. Il y a foule, des asiatiques me bousculent pour prendre des photos et je manque de me faire assommer par une des ces &% »=*$¨ perches à selfies dont tous les moins de trente ans sont affublés. Je lève la tête et me sens perdue dans tant de gigantisme. On est loin d’un cocon réconfortant. Mon oeil se balade et revient inlassablement vers les immenses vitraux qui ponctuent la pénombre de couleurs vives. Ils ne sont ni gothiques, ni renaissance, ni baroques mais datent pour la plupart du XXème siècle. Certains grincheux arguent que ces vitraux Art Nouveau avec leurs couleurs trop criardes détonnent dans ce contexte gothique. D’autres s’offusquent que quelques uns, comble de mauvais goût,  portent une mention « marketing » de leur sponsor.

Au diable ces querelles d’initiés. Personnellement, ces notes vives et colorées me réjouissent. Elles réchauffent et apportent un peu de vie à  l’extrême rigidité des lieux mais surtout elles me donnent envie de bousculer davantage ce vénérable édifice, de le décoincer. Pourquoi ne pas mettre une peu de folie dans la spiritualité de temps en temps? Faut-il vraiment que piété rime avec austérité ? Vous l’aurez compris, poser la question c’est déjà y répondre bien sûr.

Alors j’y vais ci-dessous de ma propre interprétation de ces vitraux. Je les ai volontairement ébouriffés, entortillés, j’ai fait exploser leur couleurs pour mieux traduire le rayonnement revendiqué par la spiritualité.

Si seulement on pouvait aussi facilement décoiffer la rigidité et la morosité  de certains dogmes, peut-être pourrait-on envisager les religions différemment….

Alors dites-moi, vous parlent-ils ces vitraux échevelés?

sans titre-641-Modifier

-6-

La rosace totalise une superficie de 99 m². 26740 pièces de verre ont été nécessaires pour sa réalisation.

-7-

Version 3 D

-8-

Version 3 ‰

 

Back to Main Content

33 Responses to “Ex cathédrale”

  1. « Si seulement on pouvait aussi facilement décoiffer la rigidité et la morosité de certains dogmes, peut-être pourrait-on envisager les religions différemment…. »
    Cette phrase accompagne merveilleusement vos photos, explosives de couleurs !
    Quant à la manie des selfies, n’est-ce pas plus sympathique de demander à quelqu’un d’autre de nous prendre en photo ? Jusqu’à présent, nous n’avons jamais eu le moindre refus !

    • Christine dit :

      Pour l’échange, je suis d’accord avec vous Mesdames, il est plus sympathique de demander à autrui de nous prendre en photo mais peut-être n’aura-t-on pas le cadrage voulu…. Sans rire, dans une foule, ces perches à selfies sont une véritable plaie. Bonne soirée

  2. Pancho dit :

    J’adore ton interprétation!! Particulièrement la 3 et la 4.
    C’est vraiment superbe.
    Bonne journée

  3. JacklineG dit :

    Étonnant, épatant, ces couleurs qui fusent au gré de ta fantaisie c’est superbe ! Bravo pour cette créativité Christine

    • Christine dit :

      Bonsoir Jackline, si j’avais voulu faire des photos traditionnelles, il m’aurait fallu un trépied. Et avec la foule de touristes qui « encombrait » les lieux, c’était tout simplement impossible. Il m’a donc fallu imaginer autre chose 😉

  4. Cécile dit :

    Ce matin, au réveil, je découvre ton article et je me suis retrouvée dans cette vision de cette Cathédrale que j’ai visité à une époque où je ne photographiais pas. Ta vision m’a absolument parlée et touchée; la luminosité de ces vitraux, leur lumière m’avait impressionné. J’en ai gardé un fort souvenir et c’était délicieux de retrouver cela ce matin, avec la belle touche artistique et expressive que tu porte et que tu sais tellement nous offrir. Merci, Christine. Mais bon, c’est malin, j’ai envie de retourner à Pragues maintenant… 🙂

    • Christine dit :

      Bonsoir Cécile, je suis ravie que mon billet et mes images aient accompagné ton réveil;) Et pour Prague, à défaut de pouvoir t’y rendre dans l’immédiat, j’essaierai de te faire voyager un peu dans cette ville lors d’un prochain article. A bientôt

  5. Cédric dit :

    Une série de photos en lien direct, intime, et vrai, avec ton texte. Et inversement. Photographier, c’est aussi raconter une histoire en l’illustrant. Indubitablement, tu sais très bien le faire. Merci beaucoup.

    • Christine dit :

      Les mots et les photos c’est un peu la devise de ce blog Cédric. Je suis ravie que tu les apprécies les uns et les autres. Bonne soirée

  6. Donlope dit :

    D’habitude, je ne suis pas fan des explozoom, je trouve ça trop conceptuel…mais là, quand ça s’applique à de la lumière pure et que ça reste maîtrisé, je trouve le rendu superbe!
    Ce ne ressemble à rien de ce que j’ai déjà vu et la première notamment est superbe!
    C’est exactement pour ce genre d’expérimentations que j’aime tellement venir sur ton site!

    • Christine dit :

      Comme je l’ai expliqué à JacklineG, avec la pénombre qui régnait dans la cathédrale, il m’aurait fallu un trépied pour faire des photos traditionnelles. Floues pour floues, J’ai donc essayé différentes techniques combinant des explozooms plus ou moins prononcés couplés avec de légers mouvement pour obtenir des photos différentes. Je suis vraiment contente que ce genre d’expérimentation te parle et te séduise.

  7. Bonjour, Chère Helvète. Agréable cette série. Mais je me pose une question, en visitant cette cathédrale de Saint Guy, tu ne tenais pas en place. J’espère que ce n’est pas la danse de Saint Guy..

    • Christine dit :

      Hé hé si la danse de St-Guy consiste à jouer des coudes, alors oui je l’ai dansée dans cette cathédrale. Tu n’imagines pas le nombre de touristes qui se bousculaient dans la partie libre d’accès 😉 Bonne soirée cher Dominique

  8. Anne Jutras dit :

    Bonjour Christine,
    Belle interprétation! Et tu as créé selon ton inspiration et TA vision. J’aime particulièrement la 6, on dirait un fantôme lumineux en ce lieu un peu morose. 6 siècles de constructions, wow, incroyable tout de même! Dire qu’aujourd’hui, on aime tout ce qui est ultra-méga-rapide. Pffff! 😉

    • Christine dit :

      Bonsoir Anne, autre temps autres moeurs, nous sommes passé à l’ère de l’immédiateté! Que restera-t-il dans quelques siècles de nos édifices érigés en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire ??? En photo, maintenant que je maîtrise bien les bases, je cherche de plus en plus à développer une vision personnelle. Ce n’est pas toujours évident et réussi ( et pas toujours apprécié) mais j’essaie encore et encore. Y a pas à dire, la photo c’est du boulot! A bientôt

  9. Marie dit :

    Bonsoir Christine, ton pieux délire est une belle recherche graphique, les couleurs sont gaies et l’effet dynamise tes images, et surtout j’aime bien ta démarche d’essayer de mettre un peu de folie dans ce lieu austère 😉

    • Christine dit :

      Bonsoir Marie, sous-exposition pour bien faire ressortir les couleur et vitesse lente. J’ai joué un bon moment dans cette église. Bien sûr toutes les prises ne sont pas réussies mais j’ai fini par maîtriser la technique;-)

  10. Gine dit :

    Quelle vision différente nous avons des cathédrales! Ce qui ne veut pas dire que je n’apprécie pas la tienne… qui me tourneboule la tête. Les couleurs ainsi revisitées me plaisent beaucoup… Je te laisse aller voir ma vision sur mon blog – je te mets le lien, si ça te gêne, tu peux ans autre effacer ce commentaire! http://djinnsetjeans.blogspot.ch/2016/02/les-temoins.html
    Même sujet d’inspiration!

    • Christine dit :

      Bonsoir Gine, le lien vers tes photos ne me dérange pas du tout. Au contraire, je trouve intéressant que l’on puisse voir des interprétations différentes d’une (presque) même sujet. La cathédrale de Fribourg est nettement plus petite que celle de Prague mais elle est très belle néanmoins.

  11. Salut Christine ! Très belle expérimentation et interprétation. Je suis un peu comme Donlope, je suis moyennement fan habituellement des explo-zooms, mais là, tu les as parfaitement maîtrisé, et ça ne part pas dans du grand n’importe quoi, c’est bien réalisé, les couleurs ressortent très bien, la lumière est bien retranscrite, chapeau ! Tu me fais rêver un peu, j’aimerai aller à Prague depuis tellement tant d’années.

    • Christine dit :

      Salut Anne, les explozooms ne se prêtent pas à tous les sujets et il ne faut pas en abuser. Ici ce n’est pas un explozoom « pur » mais une combinaison avec des mouvements délibérés. Et de toute manière, je n’aurais pas pu faire des photos traditionnelles de ces vitraux vu les conditions sur place. J’ai donc dû m’adapter. Quant à Prague c’est effectivement une très belle ville. Je me suis décidée un peu au dernier moment en profitant d’une offre vraiment avantageuse. J’aurais aimé voir cette ville sous la neige mais il n’y a pas eu un seul flocon. Au printemps elle doit être très agréable aussi….. Je te souhaite de pouvoir y aller bientôt:-)

  12. Polina dit :

    Et bien je trouve que ces photos renvoient beaucoup de spiritualité pour quelqu’un qui ne se rend pas souvent dans la maison du Bon Dieu :)) ! Très belle interprétation !

  13. céline dit :

    Bonjour Christine,
    Bien joué pour ces photos en flou de bougé ! C’est un peu le genre de « technique » ou style qui m’attire pour la photo en ce moment… j’expérimente ça aussi de mon côté et je trouve beaucoup de plaisir à le faire, même si le résultat n’est pas toujours celui escompté.
    Tes photos 4 et 5 sont mes préférées et aussi la dernière qui me fait penser à une sorte de mandala en mouvement 🙂
    J’aime aussi ta façon de raconter le contexte dans lequel tu étais -hihi- 😉
    Bonne fin de semaine et bon week-end !

    • Christine dit :

      Bonsoir Céline, expérimenter en photo est passionnant, Les échecs sont nombreux mais c’est vraiment un façon d’évoluer vers une vision plus personnelle. Merci pour ton retour positif et bonne expérimentation à toi. Je ne manquerai pas de venir voir le résultat chez toi. A bientôt

  14. Et bien ça déménage … ce n’est pas si mal de dépoussiérer tout ça (c’est mon côté païen ou totalement athée qui parle). De quoi me donner envie de rentrer dans une église … enfin peut-être … car même en voyage, ces lieux me laissent de marbre, aussi majestueux soient-ils ! Par contre, j’aime les petites chapelles ou les églises romanes !

  15. Lannic dit :

    Qu’est ce que tu veux dire par &% »=*$¨ ? 😀
    Pour le reste je partage ta façon d’appréhender les lieux de culte. Le mécréant que suis aime uniquement visiter églises, mosquées pour les nombreuses merveilles qu’elles recèlent bien souvent.
    Pour tout dire j’aime bien tes interprétations lumineuses de ces vitraux, dont quelques bouts plus « classiques » trainent je crois sur mon blog.
    Petite préférence pour la 2, la 3 et pour le feu d’artifice final !

    • Christine dit :

      Oh zut tu ne parles pas *%&=`£&* » ? Je m’en vais aller fouiner dans ton blog pour dénicher les versions classiques de ces vitraux.

  16. Yann dit :

    Salut Christine, toujours des images maitrisées, c’est parfait ce coté abstrait

  17. Anne dit :

    Ah, oui, c’est sympa, les vitraux traités ainsi. Particulièrement la rosace!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Please fix your errors.

Partagez

Back to Main Content