A l’eau non mais à l’eau quoi..

Dans Ma Romandie un billet écrit par Christine le 5 mai 2015

sans titre-22-2-Modifier

Ces temps-ci, la Suisse patauge.

Non, non je ne vous parle pas de ses problèmes bancaires, fiscaux  ou de libre circulation, c’est beaucoup plus premier degré que cela.

Depuis de nombreux jours, Dame Helvétie adopte le look très peu sexy ciré-bottes en caoutchouc. Il pleut sans discontinuer comme “vache qui pisse”.

sans titre-13-2-Modifier

Les lacs débordent, les cours d’eau enflent. Même les plus petits riquiquis se découvrent des ambitions insoupçonnées.

sans titre-7-2-Modifier

Le week-end dernier, dans le cadre sauvage les gorges de Douanne, de cascades en longues glissades sur les dalles calcaires, le torrent se la jouait “Fast and Furious”.

Spectacle aquatique assourdissant et carcasse trempée garantis mais l’occasion était toute trouvée de s’essayer à quelques clichés en pose longue, une technique qui ne m’est pas vraiment familière tant je rechigne à utiliser un trépied.

sans titre-20-2-Modifier

Avec la pluie, la luminosité n’était pas trop intense, de sorte que l’utilisation d’un simple filtre polarisant (qui dope les couleurs et supprime les reflets) ainsi qu’une ouverture variant de f11 à f13 ont permis un temps de pose de 1 seconde en moyenne. Ce n’est pas beaucoup mais le débit de l’eau étant très rapide, il n’était pas nécessaire d’ouvrir plus longtemps le diaphragme pour flouter l’eau et lui donner un aspect moins rageur.

Entre l’eau vaporeuse et le vert claquant des feuilles toutes fraîches, ne trouvez-vous pas que la forêt a un petit air enchanté?

sans titre-9-2-Modifier

Back to Main Content

28 Responses to “A l’eau non mais à l’eau quoi..”

  1. Dynamique et reposant, tout à la fois !

    • Christine dit :

      La pose longue qui lisse l’eau permet de dompter un peu sa fougue. je vous assure que le torrent était vraiment déchaîné.

  2. AniLouve dit :

    Ce n’est pas un petit air enchanté mais un grand air enchanté, et enchanteur. Cela vaut bien la peine que les Suisses pataugent un peu.

    • Christine dit :

      Oh la la si tu savais, ils font plus que patauger maintenant, les lacs autour de chez moi débordent et nombre de riverains ont les pieds dans l’eau.

  3. Anne Jutras dit :

    Bonjour Christine,

    L’eau est impétueuse et on sent toute la force du torrent! Wow! Ça devait être quelque chose à entendre. 😉 Avec ce vert lumineux, la forêt a en effet un petit air enchantée.

    • Christine dit :

      J’avais vraiment envie de photographier ce vert si lumineux en ce début de printemps. La pluie et l’usage d’un filtre polarisant ont encore dopé la couleur. Quant au bruit, il n’avait effectivement rien d’un doux murmure 😉

  4. La magie des cascades ! Ca commence par l’oreille et ça se poursuit par les yeux ! Tes images song magnifiques. J’en profite pour te dire que tes photos de montagne ont fini par me motiver et nous avons repris la randonnée avec mon homme … première fois depuis presque 10 ans ! J’y (nous) ai pris un immense plaisir … que j’ai beaucoup moins bien immortalisé que toi mais j’ai tout dans la tête !!!

    • Christine dit :

      C’est génial que mes photos de montagne t’aient donné l’envie d’aller faire des rando ! Je t’avoue que plus jeune, je n’appréciais pas du tout ce genre de loisir, je trouvais que c’était un truc de vieux 😉 Aujourd’hui, j’ai de plus en plus envie de m’évader en altitude et je constate surtout qu’il y a beaucoup de jeunes qui partagent cette envie. Ouf, je ne suis pas si vieille que ça . Et pour les photos, le secret réside dans l’entraînement. Exerce-toi encore et encore et ça viendra. Bon w-e Laurence

  5. Pastelle dit :

    Moi je trouve ça joli, le look ciré bottes. 🙂
    De même que le rendu flou de l’eau ici. J’utilise rarement le pied aussi, c’est un fil à la patte pour moi. Mais parfois ça en vaut la peine.

    • Christine dit :

      Joli oui, sexy pas vraiment (à moins de n’avoir rien sous le ciré!). Quant au trépied, ce n’est vraiment pas mon copain. Si tu savais comme j’ai pesté contre ce truc qui a finit la séance tout déglingué…

  6. Anne dit :

    Les images sont à la fois douces et dynamiques. On s’attend presque à voir surgir des elfes ou des fadets comme on dit chez moi!

    • Christine dit :

      Merci Anne. Tu sais, ce jour-là j’avais presque envie de construire des cabanes pour les lutins avec des petits morceaux de bois, comme je faisais quand j’étais petite … Mais finalement, j’étais bien trop occupée à m’énerver après mon trépied et je n’en ai pas eu le temps 😉

  7. Isa dit :

    Ton expérience “pose longue” est réussie. Cette techique donne une vision plus douce de ces descentes aquatiques, les cascades deviennent presque une caresse sur ces gros cailloux. C’est beau. Bon we Christine !

    • Christine dit :

      Les poses longues sur les cours d’eau sont des classiques de la photo que j’ai peu expérimentés. C’était l’occasion de m’exercent même si les conditions météo n’étaient pas des plus favorables. Je suis rentrée crottée et trempées mais heureusement satisfaite de mes prises.. Je suis heureuse qu’elles te plaisent Isa. Belle semaine à toi.

  8. Cécile dit :

    Bonjour Christine, effectivement que d’eau!! Mais belle expérience et tu m’as séduite alors que je ne suis pas une grande fan de l’eau en filé. J’aime énormément la 4 pour son contraste entre l’eau “figée” et les rochers qui semblent vivants par leurs couleurs vert éclatant et la racine sur le rocher qui semble être comme des bouts d’une pieuvre cachée. Me voilà lyrique: un signe qui parle toujours d’un réel emballement! A bientôt.

    • Christine dit :

      Ton emballement fait très plaisir à lire Cecile et je suis vraiment contente que tu relèves cette racine sur le rocher sur la photo 4. Je l’ai immédiatement repérée car elle m’a fait penser aux pattes arrière d’un énorme batracien. Il ne m’en fallait pas plus pour que je me raconte tout une histoire autour de cet élément.. Merci de partager tes ressentis c’est vraiment intéressant de découvrir ce que mes images suscitent chez ceux qui les regardent. A bientôt.

  9. Lannic dit :

    Bien que tu dises ne pas être une spécialiste des poses longues, je trouve cette série tout de même très aboutie techniquement.
    Pour ma part, petit faible pour la première compo.

    • Christine dit :

      C’est une technique que je n’utilise que très peu, donc à chaque fois que je m’y remets, je dois tâtonner un peu pour trouver le bon rendu. Ton commentaire me fait très plaisir, merci Lannic.

  10. Isa dit :

    Effectivement une vraie forét de conte enchanté, on s’attendrait presque à voir débarquer le petit chaperon rouge 😉
    Etonnant le rendu de l’eau !

    • Christine dit :

      J’aurais bien voulu le trouver, un peu de rouge dans tout ce vert aurait été du plus bel effet. Malheureusement, il faisait vraiment trop mauvais temps, le petit chaperon est resté bien à l’abri du déluge 😉 !

  11. Donlope dit :

    C’est très beau, ce vert marié à la douceur de la pose longue sur l’eau…j’espère qu’il va continuer de pleuvoir…en Suisse 🙂

    • Christine dit :

      Oh la la il a plu plus qu’il n’en fallait. Les lacs ont débordé. Sur mon instagram ( christkeller) j’ai posté une photo d’un chalet riverain les pieds dans l’eau…

  12. L’eau prend une texture incroyable, bravo pour la féerie ! Je sens dans ces lieux toute l’énergie exceptionnelle dont nous devons nous nourrir pour nous élever, merci Christine pour ce moment enchanté et enchanteur. Bises. brigitte

    • Christine dit :

      C’est un lieu qui ce jour-là respirait l’énergie effectivement. Je suis ravie que tu la ressentes si intensément. Belle journée à toi Brigitte.

  13. J’aime bien, Et le fait que tu doives te limiter à 1 seconde évite “‘d’aller trop loin” on voit trop de ces filés qui font ressembler la mer à un édredon et les torrents à des paquets de ouate déroulés.

    • Christine dit :

      C’est un effet dont il ne faut abuser, je suis d’accord avec toi. Ne trouves-tu pas que sur certaines photos, l’eau ressemble aux muscles d’un écorché vif? Bon dimanche Dominique.

      • En lisant ta réponse, dans un premier temps j’ai été surpris. Les muscles d’un écorché?? Et puis, je me suis dit, Mais elle est géniale Elle. C’est très vrai. Je me demande même s’il n’y a pas là, une idée de travail sur ce genre d’image. Au niveau de la couleur pour renforcer ton idée de muscles d’écorché vif.

  14. Cédric dit :

    Une série très intéressante qui offre une belle douceur dans les teintes de ce milieu forestier traversé par les eaux tumultueuses de ce torrent. La Nature dans toute sa beauté, sublimée par tes soins. Merci pour le partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Please fix your errors.

Partagez

Back to Main Content