Halsmann à l’Elysée

Dans Papotages un billet écrit par Christine le 24 février 2014

sans titre-2-Modifier-Modifier

Que faire un samedi tout pourri, tout gris? On file à l’Elysée, pas pour serrer la pince à François Hollande, mais pour découvrir la très belle rétrospective consacrée par le musée lausannois à Philippe Halsman, le génial photographe expérimentateur américain. Son nom ne vous dit peut-être pas grand chose mais je suis  sûre que plusieurs de ses images ne vous sont pas inconnues. De Marylin Monroe à Salvatore Dali, d’Alfred Hitchcock à Albert Einstein, le Letton d’origine, expatrié d’abord à Paris en 1930, puis à New-York 10 ans plus tard, a photographié tous les grands de ce monde. Nombre de ses portraits sont devenus des icônes avec notamment ses 101 couvertures du magazine Life.

sans titre-50-Modifier

Réalisée à partir des archives de la famille Halsman, l’exposition, qui a nécessité trois ans de travail, entend replacer l’oeuvre du photographe dans son contexte culturel et historique. Tirages originaux, maquettes de livres ou “unes” de journaux, elle réunit une pluralité de sources et témoigne de la diversité du travail de Halsman, décédé en 1979. Elle s’articule en quatre volets que sont ses débuts à Paris, ses portraits, ses mises en scène et sa collaboration de plus de trente ans avec Salvador Dali. Cette dernière, qui donne lieu à l’une de ses séries les plus riches et extravagantes et a droit aux magnifiques combles du musée lausannois, décortique son fameux «Dali Atomicus», cette image du peintre en lévitation pendant que des chats et une vague d’eau traversent les airs… Humour et surréalisme sont au rendez-vous à travers non seulement des photos, mais également des photomontages, des collages et des images filmées.

 

Marilyn Monroe and Philippe Halsman, 1954

Philippe Halsman sautant avec Marilyn Monroe, Philippe Halsman
 

philippe-halsman-jump-jumpology-richard-nixon-1955

Richard Nixon, le Duc et la Duchesse de Windsor, Philippe Halsman

Le sous-sol est dédié quant à lui à la Jumpology. C’est quoi ce truc?  Metteur en scène et expérimentateur hors pair, Halsman a développé une nouvelle approche du “portrait psychologique” en demandant à ses modèles de sauter pour les prendre en photo. Selon lui, l’action de sauter désinhiberait le sujet qui ainsi laisserait tomber le masque et révèlerait, à son insu, des traits  fondamentaux de son caractère.  Il a été le premier photographe à convaincre des personnes respectables et sérieuses comme Richard Nixon ou le duc et la duchesse de Windsor de se prêter au jeu. Il paraît qu’en 1954,  la jeune starlette Maryline Monroe, après avoir sauté et appris la finalité de l’exercice,  aurait été à ce point effrayée à l’idée de dévoiler sa personnalité profonde qu’elle aurait attendu cinq ans avant de réitérer l’expérience.

sans titre-23-Modifier-Modifier

Et comme à l’heure actuelle, toute bonne expo se veut interactive, un studio sommaire de jumpology a été installé dans une pièce annexe. Sur un fond blanc éclairé par deux projecteurs, vous pouvez demander à vos proches de vous immortaliser en train de faire le saut de la mort qui tue. L’exercice est moins facile qu’il y a paraît tant pour le photographe, qui n’a pas forcément les réflexes et l’appareil adapté à l’exercice, que pour la victime, qui est bien souvent contrainte de bondir à répétition jusqu’à la prise idéale. Pour ma part, j’ai fini plutôt crevée au bout de la 10ème prise. Et dire que Maryline s’en est coltinée 200…

sans titre-10-Modifier-2-Modifier
 
Je laisse à votre interprétation personnelle la mimique à peine crispée de l’auteure de ces lignes..

Cette exposition très riche, pleine d’humour et de créativité vous fera passer un excellent moment. Elle est à voir jusqu’au 11 mai 2014. Et bonne nouvelle pour ceux qui n’ont pas la chance de venir en terre vaudoise. Après Lausanne, elle sera montrée à Paris (Jeu de Paume) en 2015, puis à Rotterdam, Madrid et Barcelone.

sans titre-55-Modifier-2-Modifier

Back to Main Content

39 Responses to “Halsmann à l’Elysée”

  1. Françoise dit :

    Je suis contente qu’elle vienne après à Paris! je ne connais pas assez son travail. en effet, pour être franche je connais essentiellement la photo qu’il a pris de dali sautant avec le chat en l’air, l’eau qui tombe etc… Par contre je ne suis pas sure qu’il nous installe un studio pour sauter à paris… c’est bien dommages!

    • Christine dit :

      Studio est un bien grand mot. Comme je l’ai dit, l’installation était très sommaire alors pourquoi n’y en aurait-il pas une à Paris. Si tu y vas, tu nous montreras tes sauts ?

  2. Cécile dit :

    Bel article, belles photos, et beau portrait! Quel tonus!!! Ça vaut le coup d’avoir un samedi gris! 😉 En 2015 à Paris? Bon, ben je vous laisse… je pars m’entraîner… 😀 Bonne semaine

    • Christine dit :

      Ne vous entraînez pas trop, laissez parler votre spontanéité! Je vous souhaite un samedi bien gris en 2015 pour profiter à fond de cette belle expo.

  3. Nous irons voir ces photos toniques à Paris, merci pour l’info. Par contre, nous allons peut-être pas nous amuser à sauter, trop peur du résultat…On dirait que vous avez fait ça toute votre vie !

    • Christine dit :

      Les résultats ne sont pas toujours conformes à l’image que l’on souhaiterait donner de nous, c’est vrai mais c’est très amusant comme exercice. Se lâcher de temps en temps, ça fait un bien fou 🙂

  4. Laurence Chellali dit :

    Bon et bien ce ne sera pas pour nous cette année à Genova alors ! Et ton cher Romand que je crois reconnaître a sauté lui aussi ?

    Trêve de plaisanterie, très chouette compte-rendu d’une expo que j’aurais certainement plaisir à voir 🙂

    • Christine dit :

      Bien sûr qu’il a sauté mais il est tellement grand et comme en plus il levait les bras, c’était impossible de le faire rentrer en entier dans le cadre!!! On s’est bien amusé:-) Et pour une fois que c’est toi qui m’envie une expo, c’est un juste retour des choses.

  5. anonymette dit :

    Génial la jumpology, je suis fan. Contente aussi que tu te sois prêtée au jeu, vraiment sympa. Et avoir intégré ton romand préféré c’est top. Tu nous en apprends tous les jours, merci 😉

    • Christine dit :

      Je n’ai vraiment pas vu le temps passer. La partie consacrée à la photo “surréaliste” m’a un peu moins intéressée mais dans l’ensemble l’expo était passionnante.

  6. Je ne connaissais pas ce photographe alors merci pour la découverte et en plus, tu as réussi de magnifiques clichés pendant cette expo, je suis une fois encore bluffée ! Belle semaine Christine.

  7. Nathalie dit :

    Merci Christine pour la précision du Jeu de Paume en 2015; j’ai donc quelques mois pour m’entrainer… bravo pour ton jump. Je me demandais si il n’y avait pas un trampoline pour faciliter les choses ?
    De mon côté, j’étais au Jeu de Paume samedi, voir les expo. de Robert Adams & Mathieu Pernot : travaux très intéressants (surtout grâce à la conférencière qui fait des visites tous les samedis à 12h30… k’on se le dise)! Peut-être passeront-elles aussi près de chez toi ?

    • Christine dit :

      Pour une fois que nous avons la primeur d’une expo, cela valait la peine d’être souligné! Et non il n’y avait pas de trampoline. Le “studio” est très rudimentaire, un simple fond blanc, deux spots et c’est tout. La plupart des gens se photographient avec leur smartphone et le résultat est souvent décevant. J’avais la chance d’avoir mon hybride avec moi mais ce n’est quand même pas évident de cadrer correctement. Merci pour l’info sur l’expo au Jeu de paume.

  8. thursday dit :

    Bonsoir Christine,
    Je ne connaissais pas non plus ce photographe mais je patienterai jusqu’à 2015 pour visiter l’expo qui se tiendra à Paris.
    Je trouve l’idée de faire sauter ses modèles pour les décrisper très amusante, même si apparemment elle n’a pas fonctionné sur toi 😉 Et on ne s’attend pas à voir des personnalités sérieuses et si soucieuses de contrôler leur image se prêter au jeu 😉
    Tu ne devais pas de douter qu’une expo photo pouvait être aussi fatigante.. 😉 On voit que tu as passé un bon moment et de mon côté j’ai passé un agréable moment à lire ton article, vivement 2015 ! 😉

    • Christine dit :

      Je me suis vraiment bien marrée à faire tous ces sauts (sauf que je n’avais pas du tout les chaussures adéquates…) mais effectivement, même si on se sait photographié, on ne maîtrise absolument pas ses mimiques dans une telle situation. Les résultats sont surprenants! Je suis sûre que tu auras beaucoup de plaisir à découvrir cette expo à Paris.

  9. Véro dit :

    Bonsoir Christine,
    Excellents ces portraits sautillants 😉 Je ne connaissais ni le photographe ni le concept mais je trouve le résultat vraiment marrant avec un gros plus pour le Duc et la Duchesse 😀
    Et merci de d’être prêtée au jeu et de nous en faire profiter .

    • Christine dit :

      Bonsoir Véro, à photographe extravagant, démarche photographique inédite et photos surprenantes. C’est incroyable la diversité d’expressions que l’on peut observer lorsque les personnes sont concentrées sur autre chose que leur image. Depuis, le procédé a été largement repris par d’autres photographes…

  10. Céline dit :

    Aahhhh je trouve ça très intéressant de voir des portraits de personnes célèbres en train de sauter! Le Duc et la Duchesse en chaussettes, c’est fort! 😀
    Je connaissais les “lévitations” mais pas le terme “jumpology”! J’ai essayé les 2 (derrière ET devant la caméra, et j’adore ça!)
    Bonne semaine Christine! 😉

    • Christine dit :

      Oui, le Duc et la Duchesse sont un peu raides mais ils ont un petit truc “funny” dans le regard qui rend cette photo vraiment sympa! Belle semaine à toi aussi Céline.

  11. Pastelle dit :

    Ah mais tu ne fais pas semblant de sauter toi, tu y vas !
    Bravo et merci pour ces images souriantes.

    • Christine dit :

      C’est la magie de la photo, j’ai l’air aussi bondissante qu’un kangourou alors que je n’ai fait qu’un petit saut de rien du tout 😉

  12. dominique dit :

    Je le connaissais, mais ça me plaît de voir les photos de toi sur cette expo. J’aime la première. Un photographe photographiant une photo.. C’est amusant.
    Le portrait de toi en jumpologing, c’est curieux, on te croirait au dessus de l’eau.

    • Christine dit :

      Sur la photo du photographe photographiant une photo, c’est la similitude des “coupes” de cheveux des différents protagonistes qui m’a fait sourire;-)

  13. AniLouve dit :

    Très intéressant, comme d’habitude. J’adore la jumpologie, et ta figure de style est bien réussie. Un peu crispé, d’accord, mais quelle pose ! Et avec des ombres superbes.

    J’aime aussi beaucoup ton premier cliché, répondant à l’humour dont Halsman ne semblait pas dépourvu.

  14. Sniffff elle ne viendra pas jusqu’à Lyon cette expo!!!! Dommage, j’y serais allée avec grand plaisir.

    Mimique crispée mais en vrai, je suis certaine que tu ne l’est pas!
    Bonne fin de semaine

    • Christine dit :

      La Suisse n’est pas si loin de Lyon et l’expo dure jusqu’au 11 mai prochain. Et j’espère avoir un sourire plus détendu en situation normale. A toi aussi bonne fin de semaine.

  15. ronan dit :

    Photo primesautière au possible 🙂

  16. Polina dit :

    Tes récits sont aussi plaisants à lire que tes photos ! Tu as l’âme d’une esthète !

  17. Gine dit :

    J’ai prévu cette expo pour début mars, et ton aperçu me donne l’eau à la bouche!

  18. Ma préférence va pour Marilyn, toujours aussi ravissante. Pas évident en effet de rester belle et naturelle au bout de 200 bonds…

  19. evelyne dubos dit :

    Intéressante cette expo !! Je ne connaissais que qques clichés mais pas la finalité de ces prises en sautant ! Ceci étant, n’étant pas spécialiste, ça ne me dévoile pas grand chose sur la personnalité des protagonistes. Mais bon, j’aime l’idée et le fait que certaines personnalités aient joué le jeu ! Bravo à toi aussi, j’adore ta bouille crispée qui contraste avec l’attitude décontractée. 🙂

    • Christine dit :

      Je suis sûre que tout un chacun connait au moins un ou deux de ses clichés même si le nom de ce photographe est nettement moins célèbre. Et tu sais, je suis définitivement beaucoup plus à l’aise derrière que devant l’objectif!!!

  20. haude dit :

    J’aime l’idée que cette exposition soit inter-active – bien ton portrait. Tout de suite et moi, comment je sauterai?
    Très bien cette expo, à annoncer au club, pour ceux qui visite souvent les expos à Paris.
    @+ haude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Please fix your errors.

Partagez

Back to Main Content