Isle of Joux, un whisky bien de chez nous

Dans Papotages un billet écrit par Christine le 26 mai 2014

sans titre-8-Modifier

Vous souvenez-vous? Je vous avais raconté sur ce blog l’histoire de cette équipe de mecs, ou plutôt de Mac, qui s’était lancée dans la fabrication du whisky à la Vallée de Joux, dans le Jura vaudois. Près de deux années se sont écoulées depuis la mise en tonneau de la cuvée 2012. En mars derniers, les Mac se sont remis à l’ouvrage pour  s’occuper cette fois du millésime 2009. Après avoir sommeillé pendant près de cinq ans dans son écrin boisé, le whisky est alors prêt à dévoiler ses saveurs. Retour à la distillerie où je les ai à nouveau suivis pour cette ultime étape, de l’étiquetage à la mise en bouteille.

sans titre-38-Modifier

Mais au fait, pourquoi Isle of Joux?

Si les Mac sont à n’en pas douter une vraie équipe de potes, ils sont avant tout combiers (nom des habitants de la Vallée de Joux) et fiers de l’être, à tel point qu’à l’heure de baptiser leur précieux breuvage, ils ne pouvaient qu’honorer la terre qui l’a vu naître.

sans titre-18-Modifier

  Isle of Joux…

Cette vallée à la géographie si particulière ne s’apparente-t-elle pas à une île enserrée dans son écrin de montagnes et de forêts, protégée par ses cols de “ceux d’en-bas” qui jalousent secrètement sa sérénité ?

 

sans titre-88-Modifier sans titre-76-Modifier

Des bouteilles de 50cl et des fioles de 5 cl

  Isle of Joux…

Ce nom ne résonne-t-il pas comme l’écho d’Islay l’Ecossaise, la Mecque du whisky où les Mac effectuèrent le premier pèlerinage corporatif qui signa le début de leur grande aventure ?

sans titre-59-Modifier

Appareil à sertir thermiquement les capsules

Isle of Joux…

comme le cri d’amour d’une bande de copains à leur belle Vallée!

Vendredi dernier, les Mac ont fait déguster leur production à un public impatient de goûter enfin le fruit de leur belle entreprise. Dans une ambiance aussi chaleureuse qu’enthousiaste, ils ont présenté un jus qui, de l’avis de tous,  même s’il est encore perfectible, n’a pas à rougir devant ceux de leurs homologues en kilt. Forts de leur expérience et plus motivés que jamais, les Mac ne comptent pas en rester là. Une cinquième cuvée est d’ores et déjà prévue en juillet prochain. Leur quête de l’excellence les conduira une nouvelle fois à la distillerie du Risoux pour une semaine de travail intense mais aussi de partage et de convivialité.

Lors de cette soirée, j’ai quant à moi eu le plaisir de remettre à chaque membre du club le livre que j’ai tiré de cette très belle aventure humaine. Outre les photos présentées sur ce site, il comprend de nombreuses images inédites ainsi que quelques textes, dont vous pouvez avoir un aperçu ci-dessous.

Back to Main Content

16 Responses to “Isle of Joux, un whisky bien de chez nous”

  1. AniLouve dit :

    Une belle aventure. Même si le poisson semble y trouver à redire.. Et de belles photos avec de belles mains.

  2. ronan dit :

    De belles photos pour un beau sujet ma foi (Mais où sont les fioles à télécharger ?!?)
    je rajouterais qu’un goût affiché pour la photo liée à la prose ne pouvait que te conduire, à un moment ou un autre, vers la publication d’un livre.

    • Christine dit :

      Désolée, je n’ai pas encore téléchargé l’application “goûte-moi”. Et si j’avais davantage de temps, je me lancerais dans d’autres projets de livres….

  3. Super reportage, supers photos et je suis sûre, super livre !!! Bravo ma cop’s 😉

  4. Polina dit :

    C’est un super reportage Christine, il ne reste qu’à souhaiter beaucoup de réussite à ces braves 🙂 !

    • Christine dit :

      Comme je l’ai dit, la production reste confidentielle mais elle vaut une jolie notoriété locale à toute l’équipe. Merci Polina.

  5. Que cette “expérience” a du être sympa ! Je note le nom Isle de Joux (mon mari étant amateur de Whisky). C’est une belle aventure et ton travail photographique est splendide, tu vas recevoir des commandes des Écossais ou des Irlandais. Belle journée à toi. brigitte

    • Christine dit :

      Malheureusement tu ne trouveras pas d’Isle of Joux dans le commerce, mais sait-on jamais, un jour peut-être … Et oui, ce fut pour moi une très chouette expérience de suivre cette équipe de copains dans leurs tribulations distillatoires. Très belle fin de semaine à toi Brigitte.

  6. Ce serait une belle idée pour un cadeau original !
    Une belle aventure que vous avez eu la chance de partager, et de traduire à travers vos photos

  7. Nathalie dit :

    Très belle histoire et bravo pour ton livre ! Merci pour ce partage.

  8. Isa dit :

    Bravo aux macs pour cette cuvée, l’experience est très belle et j’aurais été curieuse de gouter à ce whisky ! et bravo à toi pour le livre !

  9. C’est bien surprenant.. Y aurait-il un Nessy dans le lac de Joux? Mon fils qui est grand amateur de Whisky en plus d’être Suisse par sa mère aura envie de voir ça..
    La dernière photo de l’homme aux capsules.. me fait terriblement p enser à Sir Winston Churchill

  10. Le monde du whisky est absolument fascinant … et avec le mot “Isle”, aucun doute, ça le fait bien !!!

  11. Pastelle dit :

    Un reportage et des photos bien sympas de portraits originaux et de mains,, et j’en suis sûre un chouette livre. Pour l’occasion, ça donne envie d’apprécier le whisky. 🙂
    Mais ils s’amusent vraiment à remplir toutes les fioles à la seringue ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Please fix your errors.

Partagez

Back to Main Content