Allez file….

A Birmanie un billet écirt par Christine le 2 janvier 2014

Vous souvenez-vous qu’enfant, on avait l’impression que les grandes vacances duraient toute la vie, alors qu’arrivé à l’âge adulte,  les années s’enchaînent à un rythme toujours plus soutenu? Rassurez-vous, même si ce constat me donne le vertige, je ne vais pas commencer 2014 en radotant comme une vieille grand-mère. A l’aube de cette nouvelle année, plutôt que de me lamenter sur le temps  qui nous file entre les doigts, j’ai envie de partager avec vous ma petite expérience des filés en photographie. Technique considérée par beaucoup comme frustrante car elle génère beaucoup de déchets, elle n’en est pas moins ludique et permet, avec un peu d’entraînement, de réaliser des images créatives et  esthétiques.

C’est à Keng Tung, capitale du Triangle d’or, en Birmanie que je me suis livrée à quelques expérimentations avec mon appareil photo. En fin d’une journée assez maussade, il faisait déjà sombre et pleuvinait. Toutes les photos que je tentais de prendre étaient floues pour cause de luminosité insuffisante. J’étais sur le point de remballer tout mon matériel lorsque j’ai remarqué le défilé incessant de petites motos sur la route voisine. Leurs conducteurs, manifestement  pressés de rentrer chez eux après leur journée de boulot, roulaient à vive allure tout en  tenant d’une main un parapluie. Ces scènes colorées plutôt inhabituelles pour nous autres occidentaux méritaient bien quelques images mais pour pallier le manque de lumière, je devais obligatoirement utiliser des vitesses lentes. J’ai donc eu envie de réaliser quelques filés, l’idée étant de suivre le mouvement d’un sujet, afin qu’il paraisse net dans son environnement flou.

Cette technique nécessite impérativement un appareil permettant de régler  la vitesse d’obturation (mode priorité vitesse). Par ailleurs, il n’est bien évidemment pas nécessaire de réserver un vol intercontinental et de se rendre à l’autre bout du monde pour ce petit exercice photo. La rue en bas de chez vous fera très bien l’affaire pour autant qu’il s’y passe quelque chose et que l’arrière-plan ne soit pas trop uniforme. En effet, si vous voulez obtenir des traînées esthétiques, mieux vaut que le fond soit intéressant, riche en éléments graphiques et en couleurs. Des enseignes lumineuses par exemple sont idéales pour ce genre de photo. Au contraire, un fond uni créera des traînées de la même couleur qui passeront inaperçues.

 

dyptique filé

Ceci dit, revenons en Birmane. Mon reflex à la main, je me suis postée parallèlement à la route et ai suivi à l’horizontale les nombreuses motos qui circulaient. Je les ai laissées entrer dans le champ, puis en pivotant le haut du corps, je les ai suivies dans le viseur à la même vitesse tout en déclenchant. Cette façon de faire garantit que le sujet sera relativement au même endroit dans le viseur pendant le suivi, avec une mise au point assez bonne, tandis que tous les éléments immobiles du décor se transformeront en des traînées horizontales.

Le choix de la vitesse adéquate demande quant à lui de nombreux essais (merci le numérique). En principe, pour réussir un filé, la vitesse d’obturation ne doit pas excéder 1/30 s. mais  tout dépend de la vitesse de l’élément que vous suivez. Vous pouvez essayez des temps de pose encore plus longs, comme 1/15 s, 1/8 s et même 1/4 s.

En l’occurrence, compte tenu de l’obscurité naissante, j’ai dû monter jusqu’à 800 iso et utiliser une vitesse de 1/25ème de seconde. Si le choix de la vitesse me semblait correct, j’ai néanmoins eu besoin de plusieurs essais pour affiner mon suivi des personnages et éviter qu’ils ne soient flous comme dans les  exemples ci-dessus.

En me concentrant sur mes sujets et après beaucoup de ratés, victoire!, j’ai fini par obtenir un motocycliste  assez propre sur un décor de maisons filées.

sans-titre-64

Nikon D7000, iso 800, 20 mm, f 6.3, 1/25ème

Les traînées sur les habitations, de même que l’avant du parapluie déformé par l’impact de l’air donnent certes du dynamisme à l’image mais je n’étais pas totalement satisfaite du résultat de mes prises de vues que je trouvais un peu trop « sages ». Le lendemain, je décidais par conséquent de réitérer l’expérience.  Munie de mon hybride cette fois-ci, je me suis plantée tôt le matin au bord de la route en face de notre hôtel. La luminosité diurne étant nettement supérieure à celle de la veille au soir, j’ai  bien évidemment dû modifier mes réglages. Dans de tels cas, il ne faut pas hésiter à tâtonner jusqu’à trouver ce qui nous convient.

En phase « d’échauffement », j’ai, à nouveau, commencé par réaliser des filés « classiques ».

Birmanie-Lumix-1-66

Lumix GX1, iso 400, 20 mm, f16, 1/20ème. Sur ce coup, j’ai été très « lucky » que le conducteur, interpellé par ma présence le long de la chaussée, me regarde pile au bon moment.

 Birmanie Lumix 1-82

Mais très rapidement, je me suis prise au jeu et me suis lâchée, en bougeant l’appareil plus rapidement que le véhicule, pour obtenir carrément du flou de bougé.

Birmanie-Lumix-1-69

Et en imprimant à mon  geste un mouvement de vague,

Birmanie-Lumix-1-81

j’ai réalisé des photos nettement plus abstraites, presque picturales, m’évoquant des sortes de chevaliers fantômes surfant sur le temps qui passe…. La boucle est bouclée!

birmanie filé

« La vie passe, rapide caravane! Arrête la monture et cherche à être heureux »

C’est avec ces images et ces mots d’Omar Khayaâm, un poète perse de l’an mille,  que j’aimerais vous souhaiter à tous une très belle année 2014, pleine de mouvement, de poésie et d’émotions visuelles.

Back to Main Content

34 réponses à “Allez file….”

  1. AniLouve dit :

    Très beaux ces filés, pour tous les goûts. Je reste sage en préférant la 4 et ce beau regard, avec par derrière la protection des yeux. Nickel.. Mais j’aime aussi beaucoup les deux dernières. Merci pour tes vœux, que je te retourne, naturellement.

  2. Pastelle dit :

    Une très belle année à toi, Christine.
    Tu as magnifiquement joué avec les vitesses les décors et les gens. Immense bravo à toi.
    La dernière est ma préférées entre toutes celles que j’aime. :)

    • Christine dit :

      C’est intéressant de découvrir les préférences de chacun, merci de les partager ici. Une fois qu’on a compris comment jouer avec les vitesses et que l’on ose essayer davantage de trucs, c’est vraiment très ludique. A essayer sans modération. A bientôt

  3. Pastelle dit :

    Préférée sans s c’est mieux. :)

  4. verO dit :

    C’est très intéressant cette technique. Je ne connaissais pas. Actuellement, je m’entraîne à la technique de photos de nuit. Je découvre un nouveau monde et …. je me gèle les pieds sans m’en rendre compte tellement absorbée dans mes réglages. :-)
    Je te souhaite une très belle année 2014. Ce serait bien de se rencontrer à nouveau, si cela te dit.
    verO

    • Christine dit :

      Ah la photo de nuit, voila bien quelque chose que je maîtrise mal. Tiens, je chausserais bien mes grosses bottes pour t’accompagner. Je te contacte par mail. Quant aux filés, n’hésite pas à essayer, avec un peu d’entraînement, on arrive à des résultats surprenants. Merci pour tes voeux et à bientôt VerO

  5. Cécile dit :

    Bonjour, et bravo pour ce nouveau lieu! Je venais regarder de temps en temps dans l’autre maison :) mais j’étais un peu plus hermétique à son charme… Du coup, et bien j’ai tellement mieux profité des photos, là, que j’ai tenu à vous l’écrire. J’aime beaucoup les deux dernières, très poétiques, douces et fortes à la fois. Et la 3ème, avec cet homme, ces tons bleutés et ce parapluie tellement inattendu pour une européenne comme moi.

    • Christine dit :

      Bonjour Cécile, quel plaisir de découvrir une nouvelle lectrice. Je suis sincèrement ravie que cette nouvelle « architecture » vous plaise et vous ait fait sortir du bois;-) Merci pour vos mots qui me touchent et à bientôt j’espère.

  6. Quelle belle idée que ces explications pour accompagner ces photos. Je suis sous le charme une fois encore et je te souhaite un belle et douce année 2014.

  7. Françoise dit :

    Ah la magie de la vitesse! ‘aime beaucoup ce que tu as fait que cela soit les filés classiques ou les picturaux. Pour moi le charme des classiques tient beaucoup aux parapluies qui donnent de la couleur et de l’originalité aux scènes. et puis pour les seconds, j’aime beaucoup les jeux de couleurs et formes inattendus.

    • Christine dit :

      A ceux qui ont envie d’approfondir la question de l’utilisation des vitesses en photo, je ne peux que recommander le livre de Bryan Peterson « Pratique des vitesses lentes », une véritable mine d’informations et de bon conseils tout à fait accessibles. En l’occurrence, c’est véritablement les parapluies de ces motocyclistes qui m’ont donné l’idée de cette série. Comme quoi, il suffit parfois d’un petit détail.. Belle fin de semaine à toi.

  8. Laurence Chellali dit :

    Bonjour très chère cop’s ! Tiens, mais je crois reconnaître une photo que j’ai reçue en vrai de vrai, en papier, dans ma boîte aux lettres et avec un si gentil mot ! Elles sont toutes très chouettes ces photos et comme tu l’expliques fort bien, obtenir des images filées est très loin d’être évident, donc un grand bravo !

    Sinon, je suis vraiment contente de lire ton texte dans ce nouvel habillage qui va décidément très bien à ton univers ! On profite enfin pleinement de tes images !!!

    De gros becs ;)
    Laurence

    • Christine dit :

      Eh eh contente d’apprendre que la poste a bien fait son boulot;-) Quant aux vitesses lentes, je crois que l’on commence à bien s’en servir une fois que l’on a arrive à véritablement se lâcher avec son appareil, en acceptant que l’on fera certainement beaucoup de « nimpotequoa ». En cela aussi tu m’as beaucoup appris. Quant à l’habillage du lieu, j’en suis ravie même si certains trucs de WP me prennent encore passablement la tête….

  9. Laurence Chellali dit :

    Voilà, je viens de me souvenir de ce que je voulais ajouter : je suis admirative de ces gens qui arrivent à conduire une moto à une main. Un vélo, c’est une chose, mais une moto, c’est carrément casse-gueule, et quand en plus ils sont à 2 dessus, là, je tire mon chapeau !!!!

    • Christine dit :

      La circulation là-bas est encore relativement fluide, je demande à voir ce que la « conduite en parapluie » donnerait sur un périph. parisien à une heure de pointe….

  10. dominique dit :

    Bonjour,
    Belle « leçon de photographie, où comment montrer le mouvement en vitesse lente… »
    Joli ton nouveau « domicile ».. ça ressemble à celui de ton amie Laurence.

    • Christine dit :

      Bonjour Dominique,
      Mon but n’est pas de donner un leçon de photo mais de partager ma petite expérience sur une technique qui peut rebuter au premier abord et de montrer qu’on peut assez facilement arriver à un résultat satisfaisant avec un tout petit peu de pratique. Quant au look de ce blog, c’est un modèle wordpress destiné à la présentation de photo. J’explique ici (http://regardevoir.net/cremaillere-et-coming-out/) comment Laurence m’a aidée dans la création de ce nouvel espace ;-). Bonne fin de semaine à toi.

  11. Isa dit :

    Merci beaucoup pour ce petit cours , je t’avoue que j’hésite beaucoup à m’acheter un reflex et prendre quelques cours de photos …
    Je n’ai qu’un bridge mais prend de plus en plus de plaisir à faire des photos et aimerait bien m’inscrire dans un club sur Bordeaux. Cela necessite un reflex et également d’acquérir un peu plus de technique …
    Ton billet est donc la bienvenue ;)

    • Christine dit :

      Vas-y fonce, tu verras, la photo c’est passionnant ;-) Je suis ravie que ce billet t’ait été utile. Ceci, dit, il n’y a pas que les reflex. Actuellement on trouve de très bons hybrides qui permettent également de jouer avec les réglages et qui ont l’avantage d’être nettement moins encombrants. Ils sont vraiment très pratiques au quotidien. Renseigne-toi bien, ça vaut la peine.

  12. Evelyne Dubos dit :

    J’aime bien l’effet obtenu sur la dernière et le beau mélange des couleurs.
    Bravo pour ce nouveau site, tes photos y sont plus à l’aise et le nouveau format les met bcp mieux en valeur !
    Je te souhaite une douce année 2014, remplie de bonheur et d’échanges photographiques. Bises de retour pleines de la chaleur africaine.

    • Christine dit :

      Merci Evelyne. Je me réjouis de faire vivre ce nouvel espace et d’y échanger avec vous tous.Bises bien fraîches à mon retour des alpes enneigées ;-)

  13. Nathalie dit :

    Bravo Christine pour ce nouveau blog; c’est magnifique! je n’ai pas encore tout exploré, tant il est riche! :-)

    Sur ‘File Filet’, j’aime bcp la dernière image avec ce graphisme de vagues… très sympa (je n’y avais jamais pensé, j’essaierai)! j’avais fait ce type d’expérience au Cambodge, ce fut aussi l’occasion d’échanges de regard très sympa avec les gens surpris! merci pour ce partage coloré. :-)

    • Christine dit :

      On se cantonne trop souvent aux filés horizontaux alors qu’on peut obtenir de très beaux effets avec des mouvements verticaux, diagonaux etc. Essaie, je suis sûre que tu seras « déçue en bien » comme on dit chez nous.

  14. Te voilà donc bien à l’aise dans ton nouveau « CHEZ TOI »! Il me semble voir quelques détails améliorés depuis ma dernière visite. Coool

    Je n’ai jamais tenté cette technique mais le résultat est intéressant. De nuit, avec des lumières citadines, je me demande ce que ça peut faire…

    BELLE ANNÉE 2014 à toi!!! Plein de photos pour nous émerveiller!!!

    • Christine dit :

      Et bien tu as l’oeil;-) Mon ange gardienne du web a effectivement procédé à quelques modifications notamment s’agissant de la taille et de la couleur de la police. Les filés en milieu urbain, souvent colorés, donnent souvent de beaux résultats. Dommage que tu n’habites pas plus près, on aurait pu se faire une sortie nocturne en ville… A bientôt Chrys.

  15. Céline dit :

    Bonsoir Christine,
    Je te souhaite également une merveilleuse année 2014, pleine de douceur comme tes belles images « impressionistes » !

    Et merci pour le changement de police, c’est nettement plus lisible pour mes yeux qui commencent à faiblir :)

    • Christine dit :

      Bonsoir Céline,
      Merci beaucoup pour tes voeux et ta visite. Et je suis contente que ta lecture soit facilitée par les modifications apportées à la police. :-)

  16. thursday dit :

    Merci de nous avoir fait partager ton expérience en images! Voilà une technique que je n’ai jamais eu l’occasion de tester bien que j’apprécie les photos de filés de nuit, mais là j’imagine que c’est encore plus dur puisqu’il faut aussi gérer le côté nuit! J’aime beaucoup le côté abstrait que cela peut donner aussi parfois, comme sur tes derniers clichés ou le sujet se fond dans l’arrière-plan. Bon, à tester pour 2014 :)
    Très bonne année à toi!

  17. Marine dit :

    Ah que c’est chouette de découvrir la progression de ton expérience au fur et à mesure ! J’aime beaucoup la fin de la série, plus fofolle et même si je ne te connais pas, j’ai le sentiment que cela te correspond mieux. Tu nous emmènes loin des sentiers battus, comme souvent, merci !

  18. Isa dit :

    Je serai sage moi aussi, bien qu’une fois n’est pas coutume ;-) et je craque pour les photos 3 et 4. Je ne me souviens pas avoir déjà vu des photos floues avec un sujet net. Et puis, cet effet est vraiment bien choisi pour cette situation, ce lieu et ses personnages !! Belles photos ….

  19. Marie dit :

    j’adore, superbe série !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Please fix your errors.

Share

Back to Main Content